En ISAN,LA MOUSSON se fait appeler Désirée!!

le mercredi 14 juillet 2010.

Lorsque nous avons atterri à Bangkok,ces énormes nuages de centaines mètres voir de près de un kilomètre de haut laissaient présager que la mousson était bien là,et malgré l’humidité ambiante,elle n'a pas l'air d’être vraiment arrivée!!!
Au moment ou je vous parle le ciel déploie toute son agressivité et la nuit est d'une limpidité fulgurante lorsque les éclairs se déchainent mais il ne pleut pas,enfin pas vraiment et autour du village les premières petites pousses de riz commencent à jaunir.
Cela en inquiète plus d'un.
aux alentours du village,plan et carte
D'ailleurs amusez à zoomer et visiter le bled,c'est très net et très sympa!!!!
Bien sur ceux qui se trouve près de la Nam Chi,la grande rivière qui passe à cinq bornes du village pas de problèmes,mais ce n'est pas la majorité des paysans....Il y a un gros soucis. Tout ce que vous pouvez voir sur la carte en zoomant,bien bleu,toutes ces résurgences et bassins de retentions sont à sec!!!!!

Rien,il n'y pas d'eau et pas moyen de pomper »souk nam »l'eau,elle a été pompée lors de cette culture de riz intermédiaire qu'ils ne faisaient pas auparavant(en fait ils ont débuté à développer cette culture du Khao na Pang il y a peine trois-quatre ans,poussés par les banques qui ont prêtées beaucoup et qui veulent se faire rembourser au plus vite).Avant une mousson tardive permettait avec les premiers orages, tout de même de faire les semis mais là......
Apparemment tout le bassin du Mekhong a le même souci,et dire que lorsque cela va débuter,je veux dire la mousson cela va être quelques choses, les choses sérieuses pourront alors commencer,en attendant on ne peut que regarder le ciel qui dégorge quelques orages,et pourtant qui tous les soirs nous offre de magnifiques nuages de mousson mais qui passent au dessus de nos têtes sans déferler leurs trombes d'eau...La pluie est surement tombée ailleurs!!!!



'Ha ch'est bo mais cha pleut pas"SOUAHAY MAÏ,BOMI PHON TOK"
Espérons que cette eau ne vienne pas trop d'un seul coup ,voir en septembre pour alors inonder les champs de riz,ce serait la catastrophe.....
Un endroit où il y tellement d'eau et qui en manque autant aujourd'hui,quel paradoxe mais à force de pomper l'eau et d'intensifier la culture du riz.......certains au village parlent de revenir comme il y a cinq ans,une culture pas an ,mais le veulent-ils vraiment?,le peuvent-ils surtout?tous ces investissements en matériels et irrigation,il faudra rembourser les banquiers!!!!!alors....
On parle de creuser un autre canal d'approvisionnement directement de la Nam Chi vers le village,additionner d'une énorme pompe,alors ça ira mieux,peut-être,sauf si un jour la Nam Chi est,elle aussi à sec!!!!
Alors cette année reverrons-nous ces magnifiques étendus de riz?????

Espérons,en attendant il n y a plus que le temple comme dirait Oy et les autres
PAILLE KHEUNDHEU et un petit Molam langoureux,pour la pluie?









Paperblog



Commentaires

JP de Blogswizz:
Et bien drole de paradoxe en effet, la météo est vraiment un élément sur lequel nous ne pouvons rien faire , peut etre que c'est bien ainsi?
Ces photos sont superbes, ici apres la canicule nous avons eu de violents orages,des monuments historiques ont subi de gros dégats dans les ardennes et dans le nord des innondations assez conséquentes. L'eau a décidé de faire des ravages en France, la vendée, le var, qui sera le prochain? mais pas de rizieres alors ne nous plaignons pas!
Merci Jeff pour tes articles!

Par un anonyme, le jeudi 15 juillet 2010.

Ben voilà que tu quittes la mousson nantaise pour retrouver la mousson thaïlandaise!!! T'as vraiment pas de bol, sans compter que les Bleus ont perdu mdr!!!
Bisous chez toi.
Domi.

Par un anonyme, le vendredi 16 juillet 2010.

merci Patrick

Par un anonyme, le mardi 27 juillet 2010.

Ecrire un commentaire

Tout le monde peut publier un commentaire.