"on est là pour voir le defilé"*

le mardi 16 novembre 2010.

L'avantage lorsque l'on fait de longues balades en vélo,c'est qu'on a le temps de penser ,du moins autant qu'admirer le paysage..
C'est vrai que le paysage,je pense bien le connaître maintenant,mais je suis toujours surpris de ces oiseaux que l'on croise au détour des chemins,des drôles de bêtes aussi parfois et puis bien-sur les gens qui me connaissent..depuis le temps...
Je m’arrête souvent,non seulement pour prendre des photos mais aussi pour parler.
Tailler le bout de gras quoi!!!.
Ce n'est pas facile des fois mais j'essaye de me concentrer sur la conversation et la plupart du temps à grands renforts de geste,l'incompréhension devient lumière. 
»AH OUI!!!! » »BIEN-SUR »(« Cap pong »)..
la grande majorité connaisse mon nom,même ceux que je n'ai jamais rencontrer(enfin je pense,je ne peux pas tous les connaitre ou m'en souvenir)!!C'est plus facile pour eux que pour moi de se rappeler du seul Farang du quartier...Lorsqu'ils sont en moto avec leur tenue de camouflage,imaginez,façon Touareg pour se protéger de la chaleur et du soleil,comment voulez vous que je les reconnaisse??!!!Alors je souris et je répond par de grands gestes comme si je les avais reconnu!!!
Alors toujours sur ma bicyclette lorsque mes pensées me submergent,j'ai désormais toujours un calepin avec moi pour m'en souvenir,(auparavant les pensées s'accumulaient et j'en oubliais la moitié)
En reprenant les chemins oubliés lors la mousson,désormais praticables,je repassais dans des villages qui ne m'avaient pas vus,moi et ma monture depuis longtemps!!!!Et je me disais,que je devais être bien intégré depuis le temps puisque les chiens ne remarquaient même plus mon passage alors qu'au début de mes virons,je vous explique pas les bastons que je devais prodiguer envers certains cadors des villages..
Plus je pédalais et plus j’étais satisfait de cette remarque.
Si les chiens me reconnaissaient,m'acceptaient,alors je faisais parti de la communauté non???
Il y a forcement une limite à cela,parce que je suis français,européens, 
»BOK SIDA »en Lao »
FARANG »en Thaï
mais de moins en moins.
La distance et le nombre d’années font que j'ai largement décroché des préoccupation de mes concitoyens français..Oh j'essaye de m'y intéresser par l’intermédiaire des médias et des nombreux contacts que j'ai encore en France mais j'avouerais que ça me passe très haut dessus de moi ou en dessous voire par les cotés,enfin vous choisirez par où cela doit passer!!!
D'un autre coté les villageois de Pangkhan sont très imprégnés de l'esprit de communauté...Les fêtes de « Boun Katin »par exemple,les fêtes en général où ne pas y participer seraient très mal vu, marquant alors le désir de s’évincer de la communauté....
Et moi dans tout ça!!!A chaque fête et évènements on me demande de venir(aux dernières élections municipales on voulait même que je vote, leur expliquant que je ne pouvais pas,ils voulaient tout de même pour la symbolique que je le fasse,chose que j'ai refusé par souci d’être toujours le pote du gagnant ou du perdant,on ne prend pas de risques hein?)
On me demande donc de venir,de participer et je ne vous cacherais pas que je n'y vais pas à chaque fois,mais on me pardonne,car je ne suis que Farang tout compte fait et je le serais toujours,mon fils est bien le Farang noï(petit farang)malgré sa maman bien lao par contre!!
Je ne sais pas dans quelles mesures et pour combien de temps je le serais plus ou moins dans le cœur de chacun..mais je le resterais de toute façon plus ou moins...de toute manière si je ne participe pas à chaque évènement ,Oy,elle,y participe et c'est ce qui compte,un par famille,c'l'fait!!!
On était donc sorti de la fête du temple du Boun Katin que la saison est aussi à la fête du sport dans les écoles...Depuis une semaine,on entendait le son des tambours à l'entrainement pour que le jour du sport soit parfait,que le défilé(oui oui parce qu'il y aura un défilé,eh faut ce qu'il faut!!) se fasse en cadence!!!!!!
Le jour J la sono tonitruante était en place et si l’école est à 200 mètres à vol d'oiseaux ,tenir une conversation dans mon salon aurait été difficile sans hausser le ton...Il faut bien les encourager ces petits.... »Allez les petits »....Avant le début des « hostilités »on a donc eu le droit au défilé des classes dans les rues du village(je ne pense pas que les grandes mis à part défiler fassent du sport?).








Beng,toujours à se poiler!!!!
Tout le village a donné un peu d'argent pour les cocas et autres denrées,l’école a fourni les Capoun(spaghetti à la farine de riz),les marchands sont venus vendre leurs éternelles sucreries en tous genres,le village s'est assit le long du stade de foot


et les meilleurs dans chaque discipline iront en finale du sous-district,puis district..etc.....


Les profs avaient un petit coup dans l'aile le soir,tout le monde était bien heureux..
A quand la prochaine fête car ça n’arrête jamais!!!Finissant la journée en jouant un petit foot je rentrais par la suite en me disant »farang or not farang »enfin surement Farang-isan et puis encore bien Farangset(français)même si la France est loin de moi à tous niveaux car je m'attelais à faire du pain

et la saison des fraises débutant du coté de Chiang maï,m’incitait à faire un fraisier

pour tout le monde..tout le monde enfin la famille qui est déjà à elle seule une sacrée communauté dont je pense tout de même faire parti désormais!!!
Paille kheundheu!!!
*"on n'est pas là pour se faire engueuler,on est là pour voir le défilé!"Boris Vian
PS”les petits logos que vous verrez apparaitre désormais à chaque fin d'article sont là pour diffuser mon blog sur des sites “communautaires”de blogs francophones,un de ces logos étant là pour donner une appréciation,une note à l'article!!!

Paperblog





Commentaires



Un petit mot doux
Un petit mot d'où
Un petit mot d'ici
Un petit mot de là bas
Un petit mot de moi
Un petit mot pour toi!!!

Gros bisous.
Domi.
ps : bravo pour ton blog d'or, non je ne t'ai pas appelé boucle d'or lol!!! (ben c'est parce que toi et ton blog vous le valez bien ce pesant d'or)

Par un anonyme, le mardi 16 novembre 2010.

Ecrire un commentaire

Tout le monde peut publier un commentaire.