OK PHENSA,fin du carême bouddhique!!

le dimanche 24 octobre 2010.

A peine avoir laisser dernière nous,la mer,la furie de Bangkok,les routes inondées de Khorat,au village mais aussi partout en Thaïlande,les préparatifs de la fin du carême bouddhique battent leur plein!
le OK PHENSA(prononce oque pan sa)est donc le terme de la retraite des moines au temple. Littéralement le Ok Phensa veut dire la sortie du Phensa et si il y a sortie il y a eu une entrée du Phensa. Il y a trois mois je décrivais ce Khao Phensa dans mon article du 29 juillet 
» le khao phansa est le moment où les moines se retirent,restent au temple pour méditer pour une période de trois mois,on pourrait assimiler cela au carême chrétien,c'est d'ailleurs le moment où nombreux hommes décident de faire retraite au temple durant cette même période,retraite qu'ils doivent faire au moins une fois dans leur vie s'ils veulent suivre les préceptes du Bouddha!!!cela correspond à une vieille histoire ou légende qui dit qu'à l’époque de Siddharta un moine ou disciple sortit du temple auraient écrasé de nombreux insectes fuyant la pluie de la mousson,s'en plaignant, le Bouddha lui aurait suggéré de rester au temple pour éviter d’écraser ces créatures terrestres,d’où ce jour de Khao Phansa qui correspond(si vous l'avez loupé)a la pleine lune du huitième mois lunaire donc si ça vous branche ,à vos calendriers « chinois,thaïs,hindou »pour ne pas rater cette fête l’année prochaine qui ne sera pas à la date du 26-27 juillet comme cette année ,attention car la pluie de mousson déferle alors sur l’Asie!!!Ce deuxième jour donne l'occasion d'allumer de nombreuses bougies autour des maisons.... »
Cette retraite dure donc trois mois,trois mois lunaire et hier nous étions à la pleine lune du onzième mois lunaire...
Dès le matin tout le monde se rend au temple


pour distribuer aux moines de nombreuses nourritures,qui sortent de l’ordinaire des donations journalières:Pâtes alimentaires,lait en brique,pâté de viandes mais aussi des nécessaires pour la toilette,le lavage des habits et l'entretien du temple,des bougies,du pétrole pour les lampes(plus par tradition car désormais l’électricité est reine )enfin pour résumer après plus ou moins trois mois de frugalité,on offre de l’opulence pour les jours à venir. Tout le village se donne rendez-vous au temple tôt le matin pour débuter la fête....

Y'a du monde dans la salle de prière non?(comment font-ils pour retrouver leurs chaussures?étonnant non?)
Ensuite la matinée est occupée pour certains,là chez mes voisins,à la confection d'une sorte de « pirogue aux offrandes »,la fabrication se fait entre amis,entre voisins,les hommes pour la structure du bateau,

les femmes à la confection des liens qui permettront à toutes sortes d'offrandes de s'accrocher à la pirogue.

On palabre,on mange et on boit de la bière de riz(boisson très amère de macération de riz gluant,moins fort que le Lao Khrao mais à 8h00 du mat' ça décoiffe tout de même)

La pirogue à offrandes,c'est ça!!

Le soir est le moment précis du OK PENSHA...
C'est au bout de la rue que ça se passe!!!

La pleine lune se montre derrière les bambous géants.

On allume des bougies un peu partout autour des maisons,

Dans la grande salle du temple on expose les bateaux aux offrandes(pour obtenir le bienfait du Bouddha pour toutes sortes de raisons,en ce qui concerne mes voisins, pour que la dernière année des études de leur fils aboutisse au diplôme!)


les jeunes et anciens « tous ensemble tous ensemble »,

des pétards explosent de tous les cotés,assourdissant et les yeux,le souffre ça pique!!!!!!!!!
on envoie des ballons illuminés dans le ciel,

on a fabriqué une sorte de cabane pour supporter les bougies mais aussi tiges de canne à sucre et brins de riz ou toutes sortes de branches d'arbres,plantes ou graminées issus des récoltes de chacun, pour que les moissons soient généreuses,en effet la récolte du riz est pour très bientôt.


Dans ce joyeux bordel on n'oublie pas les morts qui ont le droit à leurs bougies respectives,qu'ils participent eux aussi à la fête,

là devant les urnes de MI-YAILLE,MANOT,et des parents de OY..

les incantations des moines,terminées, ils annonceront que les enfants peuvent détruire la maison où siège la canne à sucre entre autre et dans une joyeuse pagaille les gamins se chamailleront pour récupérer,et bien-sur manger les tiges de canne à sucre...tout le monde rentre chez soit,une fois de plus cette fête a soudé la communauté villageoise,comme il y en a de moult occasions tout au long de l’année,on oublie ses différences car on a les mêmes soucies,les mêmes joies,les mêmes attentes à Pangkhan,le bouddhisme sert à ça aussi,à consolider une communauté!!
Dans d'autres endroits on aura d'autres rituels,
courses de bateaux dragons,

illuminations et décorations de bateaux,

confections en bougies de cire d'abeilles de temples

ou même grande procession dans un temple en haut d'une colline...
.
la prochaine fête est le LOK KATONG(le grand pardon)au moment où les récoltes de riz débuteront....Cette fête bouddhiste mais surtout de village entre croyance et superstition se termine par un Molam, comme toujours.....






PAILLE KHEUNDHEU!!!!
PS:Aux dernières nouvelles,les inondations ont mis la maison de plus de un million de personnes sous l'eau,17 personnes décédées et dans 4 jours l'effet combiné de grandes marées dans le golf de Siam présageraient du pire...

Paperblog



Commentaires

Mon Jeff, c'est très passionnant tout ce que tu écris, j'apprends des choses dont on ne soupçonne pas les coutumes d'un autre âge !!! Mais ce pays n'est pas pour moi, je ne pourrai pas mettre de tong, ou alors une seule celle du pied droit (mdr) puis avaler leur alcool de riz dégueulasse, je ne bois pas d'alcool mais je préfèrerais encore mieux le rhum à Couli !!! Et toute cette mousson !!! ce doit être déprimant, tient nos grèves à côté c'est de la gniogniote !!!! hi hi hi - Gros bisous Mamie de BW

Par un anonyme, le dimanche 24 octobre 2010.

Un immense plaisir de vous lire, j'ai vécu longtemps à Ban Phosaitong, à 14 kilomètres de Prakhonchai, Prakhonchai est à environ 60 kilomètres au sud de Buriram. Puis un affreux malheur s'est abattu sur le fils de ma compagne, tué sur la moto que je lui avais offerte pour ses 15 ans. Le paradis est devenu l'enfer, alors j'y suis retourné 2 fois pour des cérémonies en sa mémoire. Vos textes, vos magnifiques photos me rappellent qu'il y eut un heureux temps.

Par un anonyme, le mardi 26 octobre 2010.

Très jolis rituels, je n'imaginais pas ça comme ça!!! Mais je trouve que cette vie là bas ne tient qu'à un fil et je ne sais pas si je pourrais vivre cela au quotidien!!!
J'ai une maman professeur de yoga, qui a fait un stage de méditation chez vous l'année dernière, elle nous a amené de magnifiques photos, et je me dis qu'il faut voir ça au moins une fois dans sa vie!!!
Son maître de stage, s'appelle OY aussi, elle est venue nous rendre visite en Europe, c'est vrai qu'elle ne vit que d'offrandes de ses hôtes!!!
Bon pour les godasses, quand je vais à la piscine au Cap d'Agde, il y en a plein aussi et jamais on ne se trompe mdr!!!
Bisous Jeff!!!
Domi.
ps : bon la mamie de BW faut pas la croire hein, elle aime bien le pineau et la trouspinette et aussi le paté de ragondin, j'ai des preuves lol!!!

Par un anonyme, le mardi 26 octobre 2010.

je suis heureux de partager ces beaux moments qui sont là pour rappeler que malgré tout "la vita è bella"comme le disait Begnini!!!
jeffdepangkhan!!
Ps:pour les pompes,c'est vrai jamais on ne se trompe!!!et la bière de riz eh ben ché pas môvé,hic!!!

Par farang-isan, le mardi 26 octobre 2010.

Je découvre votre blog. Et j'apprend des trucs intéressants sur la Thailande profonde et authentique. Merci beaucoup. Je reviendrai pour de nouveau apprendre et me réjouir de la vie au Siam. Sans oublier qu'il y a des moments moins heureux : les accidents sur la route et les inondations de fin de mousson. J'espère que les pauvres gens touchés sont aidés et réconfortés.
Jack de Normandie.

Par un anonyme, le mardi 26 octobre 2010.

L'état existe en Thaïlande même s'il n'est pas parfaitement juste(mais quel état dans le monde se montre juste)il aide et réconforte ses concitoyens en détresse...rien n'est parfait mais il y a pire..
jeffdepangkhan,le farang-isan

Par farang-isan, le mercredi 27 octobre 2010.

on peut dire que les photos ne sont pas toujours très nettes??...mais on (enfin moi) te pardonne, j'adore ton blog...
des bisous.
lolo.

Par un anonyme, le mercredi 27 octobre 2010.

merci LOLO mais je n'ai pas encore l'infuse science des photos de nuit.....jeffy

Par farang-isan, le jeudi 28 octobre 2010.

Ecrire un commentaire

Tout le monde peut publier un commentaire.