De l'I-SAN vers la France:-40 degrés,ça calme!

le jeudi 10 février 2011.

Comme il peut être étrange de se retrouver un matin de février sur le tarmac de Roissy par - 5 degrés,alors que quinze heures auparavant on sortait d'un taximeter au niveau des départs internationaux de l’aéroport Suwanabhum de Bangkok par 35 degrés. On a beau être préparé,"ça l'fait pas"!Pourtant pour les raisons évoquées dans mes articles précédents,on le savait,on devait y allé,mais le froid et surtout l'acquisition d'un billet Air France
laissait présager la rentrée dans l’aéroport CDG par satellite,donc relativement au chaud,mais helas ça ne se passe pas toujours comme on le pense!L'avion avait du retard et le vol AF241 a du nous laisser au milieu des pistes et nous faire courir vers un bus,en chemisette,oui oui, pour rejoindre le terminal...Vous allez me dire:"il n'avait qu'à prévoir le farang I-SAN" mais depuis les années,de nombreuses années sont passées et nos armoires se sont délestées des anoraks,pull et tout le toutim depuis longtemps...Enfin nous ne sommes pas morts,on s'est juste pris un grand coup de frigo dans le baba!!!les anoraks nous attendaient à l’aéroport de Nantes tout de même...,on pensait "Air France,au chaud jusqu'en Bretagne"eh bien non!!!
Nous sommes donc en France depuis deux jours,mais un petit retour en arrière s'impose,un petit retour vers Ban Pangkhan...Nostalgie quand tu nous tiens....je m’étais dit:"avant d'aller se les geler,un passage au bord de la mer,one night in Bangkok,accompagné de bons potes,INNEVITABLE..."
Avant de quitter l'I-SAN,une dernière bouffe avec Hans,Dario et Greg

et une soirée "torride" au fil des karaokés de Sélaphum étaient de mise..Belle journée,belle soirée,beau jeudi,n'est ce pas les garçons?Dario avait mal à la tête mais cela ne nous empêcha pas de retrouver une petite perle de karaoké,caché,discret,karaoké pratiqué il y a une bonne dizaine d’année avec feu Luigi et puis oublié,rangé dans un coin de ma mémoire mais aujourd'hui retrouvé,ouf,comme quoi les saisons passent mais les bons endroits ne trépassent pas,ha ha!!!

Le vendredi Tangmoo pour son dernier jour d’école offrait à tous ses camarades et instituteurs,gâteaux de son papa accompagnés de soda!!Une petite fête immortalisée de quelques photos que les instits' s'empresseront de tapisser les murs de la maternelle. L’école buissonnière de Tangmoo pouvait débuter!
Le samedi avec la famille et les voisins,je leur concoctais une bonne bouffe farang,pizza,pomme de terre campagnarde,et gros gâteau au chocolat!!
La dimanche,c’était le départ en minibus avec "Pat le jeune" qui avait décidé d’amener sa smala de Amnat au bord de la mer. On s'incrustait donc dans le minibus en compagnie de Greg de Na Sen(toujours dans les bons coups celui la!!) pour la mer,pour Hua Hin"Vamos a la playa".Les dernières consignes pour la maison de Pangkhan et des distributions de Putkhen(petit bracelet de coton blanc)pour la bonne chance...On pouvait partir tranquille!!Au revoir Tan(travaille bien tes exams' pour ton entrée au lycée),

bye bye Lampwang(n'oublie pas d'arroser le jardin),

les voisins et voisines,ciao(on revient bientôt,pas de soucis),

Mac,grosse de chez grosse, prête à accoucher,sawadee(Mac a enfin accouché le lendemain d'un petit garçon,la famille s'agrandit)
On a donc roulée toute la nuit,on ne voulait pas arriver trop tôt à la BIRD guest house pour ne pas être obligé d'attendre le "check out"de midi!!!Comme dab nous sommes arrivés à neuf heures du mat',on a regardé la mer qui était démontée,dans le sens,grosses vagues et presque plus de plage!!!Alors les trois compères on a bu une Chang(de dépit hic) en goutant les charmes du bord de mer....et ceci pendant quatre jours,tournée des bars,transat à la plage,boite de nuit(une nouvelle,près de l’aéroport,bô bô,là les thaïs se lâchent)Hua-Hin le plan et karaokés,enfin la belle vie à Hua Hin....Je ne peux franchement pas rentrer dans les détails,ce serait beaucoup trop long(peut-être compromettant aussi,autant pour moi) et puis gardons un peu de mystère tout de même!!Ça me démange mais non!!!Quelle volonté Jeff de la rizière....
Le vendredi cap sur Bangkok,retrouvailles avec Patoche dit"pat le jeune",qui avait rapatrié sa smala en I-SAN,petites sorties à RatchadaBANGKOK,MA CARTE(il faut le dire,on était plutôt vaseux surtout....chut),tournée des marchés pour les derniers achats avant le départ,remise en forme(en forme de quoi?je ne sais pas)et samedi,on s'est dit:"cela fait bien longtemps qu'on n'a pas trainé du coté de Silom Patpong...juste pour voir quoi,avant le froid français,un petit coup de chaud ça ne fera pas de mal...".Bon Patpong est toujours aussi glauque,avec ses bars à l'étage ou les kangourous sont spécialistes des "blowjobs"très glauque,

on a même vu un bar passerelle(n'importe quoi!),les gogos avec show en tout genre,tir de fléchettes et jeté de balles de ping-pong..et j'en passe,super glauque et l'arnaque est au rendez-vous,sa musique techno assourdissante dégueulant de tous les bars et gogos,franchement ça vaut pas....allez Nana ou Cowboy...A part le démontage du marché dans un bruit assourdissant de tubulures en fer qui s'entrechoquent,Patpong,adios..on est rentrée à Soi Nathong pour finir dans les petits karaokés près du Ban Keaw...le jour se levait,il fallait bien dormir avant le départ dimanche soir....
On a trainé tout le dimanche notre âme en peine,surtout Pat d'ailleurs(et tac)et puis vers 7h00 du soir,on a laissé Pat et Greg devant l’hôtel pour nous rendre à l’aéroport..Comme c'est bizarre cette sensation de s'en aller vers le froid alors que tout le temps,oui à chaque fois ce fut moi,oui moi, qui devant l’hôtel regardait mes potes partir vers l'Europe....Étrange..Surréaliste..!!
On arrivait donc au comptoir d'Air France,enregistrement parfait,passage de l'immigration parfait,traversée du duty free parfait,et devant l'Airbus 340,attente parfaite,tout "farpait"quoi. Nous n’étions pas partis que la sensation d’être déjà en France se manifestait...des français,des italiens et hollandais de grands ages(eh désormais c'est Air France-KLM-Alitalia,alors pas de soucis) attendaient l'appel pour l'embarquement...regards croisés,pas l'impression d'appartenir à la même planète...les trois pilotes arrivaient en retard bien après le "cabin crew" en se fendant la poire..(avaient-ils trainé la veille au soir dans des endroits de débauche,je les observais,je ne les avais pas croisé dans le Bangkok by night,mais le Bangkok by night est gigantesque alors...de toute manière si sortie des pilotes il y eu lieu ,ce n’était surement pas dans les mêmes endroits,quoique!!)
On a donc traversé un quart de la planète pour être ce lundi à 7h00 sur le tarmac de Roissy..Oui je sais on n'arrive ni à Kaboul ni à Bagdad mais quand même...
L'immigration française nous a accueilli les bras ouverts(j’exagère peut-être),puis nous avons traversé le terminal 2,ça courrait de partout,ça caillait,on s'est installé au bar où la barwoman s'engueulait avec des allemands pour un questions de lait dans le café ou je ne sais quoi,les gens sortant de l'avion qui allait nous acheminer vers Nantes,faisaient la gueule,étonnant non,bienvenue en France?
Arrivé à Nantes
,le frangin nous attendait avec de gros blousons,ça réchauffe,mais surtout la famille,lorsqu'elle nous attend ça va bien....ça réchauffe le cœur!
Mardi on est sorti un peu,le parc,toboggan,et jeux pour Tangmoo,nous sommes allés vers l’école de mon enfance pour inscrire le fils,qu'il goutte a l’école française,les papas et mamans attendaient leurs enfants et nous regardaient tel des extra-terrestres(trop bronzés peut-être mais comment éviter d’être tanner pas le soleil lorsque l'on habite en I-SAN)
Mercredi, nous sommes allés à la préfecture de police pour le carte de séjour de Oy,raison de notre voyage,pour son renouvellement de dix ans. Il y a dix ans en préfecture de Vendée ce fut "finger in the noise" et là,oui oui la même en un tour de main la carte sera délivrée le 28.....février. Non vous ne rêvez pas. Alors le séjour sera t il plus court?,surement mais des négociations doivent se faire avec ..????Oy...elle veut travailler,je rêve!!!SUSPENS!!Alors le farang-isan vous salue bien,farang en i-san,farang en France....quel monde!!Heureusement la famille,les amis,des petits lieux "cocoon"sont là pour nous réconforter


...ouf!!!!
Paille kheundheu!!!!!




Paperblog

6 commentaires.

FARANG-ISAN,THE BLOG,un an déjà!!!

le mardi 01 février 2011.

Une histoire de Blog!(Jour J-5)
Il y a donc un an jour pour jour,le blog du farang I-San commençait. Sans vraiment savoir le contenu que je voulais lui donner,très vite,je pensais que je devais décrire ce que je connaissais le mieux de la Thaïlande,la vie au sein du petit village de Pangkhan. La vie quotidienne,les gens les fêtes,l'esprit de communauté,les rizières et il est vrai qu'au bout d'une année après 92 articles publiés la boucle est bouclée. Mais il en reste encore sous le coude,on pourra prolonger avec des évènements que j'ai pu raté lors d'escapade à Bangkok ou au bord de la mer à Hua-Hin(endroit où l'on se trouve en ce moment avant notre décollage vers la France,(oui je sais dur dur le bord de mer en février mais je pense qu'avant l’arrivée au sein d'un climat plus que froid que subit la France en ce moment,les batteries doivent être en pleine charge non?).Donc une pause de la vie de village va s'imposer(pas le choix)mais il y aura toujours beaucoup de choses à raconter à notre retour au mois de mai!!En attendant nous avons laissé le village dans sa fraicheur matinale pour revenir au top de la saison chaude et si le matin en ce moment il fait tout juste 10 degrés avec des vents du nord en prime,nous réintègrerons Pangkhan à la veille de la mousson avec des températures qui avoisineront alors les 45 degrés(rrrr....)En France je profiterais de mon temps pour terminer d’écrire les aventures de l'inspecteur Prik,et puis peut-être une chronique sur la vie en France,mais je serais toujours au fait de l’actualité en Thaïlande,et surement une rubrique sur une vie antérieur en Inde, ayant passé plus de dix hivers à tourner et contourner le sous-continent indien pour habiter sur la fin,une petite maison dans le sud du Kérala au bord de la mer d'Oman..Il est vraisemblable que je changerai d’hébergeur pour mon blog;pour continuer ces récits,pour que ce soit plus clair,un blog avec des tiroirs à géométries variables!!En attendant si cela fait donc un an que j'ai ouvert ce blog,c'est l'heure des bilans. Mis à part le fait du plaisir grandissant d’écrire ,de décrire,c'est aussi la satisfaction de rencontrer du monde,virtuellement certes,mais aussi certaines rencontres"blogueuses"qui ont pu se concrétiser. Je pense à Michèle,le blog de MichèlePatrick d'Udon,le blog de PatJean-Luc et bien d'autres qu'à mon retour en Thailande j'aurais l'occasion de rencontrer,enfin je l’espère!!Alain d'Udonhttp://alainudon.over-blog.com/ aussi qui a trouvé mon blog intéressant,"décalé" comme il dirait(pour décider de référencer le blog du Farang-Isan) et qui d'ailleurs en écrit un aussi très fournis,avec des articles où l'humour à toute sa place. Vous aurez aussi remarqué que je ne suis pas le roi de la photo mais avec l'aide de Bou mon ami,lolo sa compagne ,Pat le jeune j'ai pu publier des photos moins flou que d'habitude..Je remercie aussi les anonymes sur Google où j'ai pu alors piocher quelques photos intéressantes,enfin qui m'ont bien servies. Il y a aussi Alain,pote de Pat l'ancien qui m'a gentiment fait parvenir de très belles photos d'Isan,du Laos ,de Thaïlande,ce n'est pas un pro(pas très loin tout de même) mais ses publications de photos(voici le site et quelques photos)lui ont permis de financer nombreux de ses voyages..
Tapez alain bereaud






Alors à tous mes lecteurs,amis potes,familles merci de m'avoir lu durant une longue année..Vous avez été plus de 5000 via le site www.farang-isan.bling.fr où vous avez lu à hauteur de 60 000 fois mes articles....Je ne peux pas ne pas penser 0 la communauté BLOGSWIZZ
http://www.blogswizz.com/
qui ont été plus de 2000 à visiter mon site. Les lecteurs de PAPERBLOG
http://www.paperblog.fr/ont lu plus de 25000 fois mes articles et pour conclure,nouvellement inscrit et publiant sur le Post,http://www.lepost.fr/perso/jeffdepangkhan/
journal interactif en ligne,chacun de mes articles ont été lus en moyenne par plus de 3000 internautes,un chiffre impressionnant de 270 000 lectures(hic). Ce blog est aussi référencé sur G1BLOG et sur le site de la télévision francophone TV5 MONDE. Voilà la série des statistiques et remerciements est terminée. En espérant que vous continuerez à apprécier mon blog malgré les aménagements et diversification qu'il subira!!!A 5 jours de notre départ vers la France,allongé sur un transat en bord de mer avec une bonne bière fraiche,une Chang bien-sur,devant des petits plats de bord de mer typiquement thaï,je vous tire ma révérence et si une partie de mon cerveau est déjà en Bretagne,je n'oublierai pas de vous dire PAILLE KHEUNDHEU!!!!A bientôt et comme diraient mes voisins,la famille et collègues du village après nous avoir barder de petits bracelets blancs,pour la bonne chance,"Pougni Jeff ma kheundheu,chook dee ti pathet Farangset,Cap ma léo léo,kitheung léo"!!!(Jeff revient vite,bonne chance en France et surtout reviens vite,tu nous manques déjà!!)A peine parti que mes pensées sont déjà de retour à Pangkhan,Incorrigible!!!!

7 commentaires.

Jour J-18,ou LE RIZ,c'est reparti pour un tour!!

le mercredi 19 janvier 2011.


Le compte à rebours continu inexorablement,18 jours avant notre départ pour la France....Vous allez peut-être penser,mais le Farang-Isan est plutôt content ou voire angoissé de se rendre en France en février?Le mois de février pourrait être une angoisse liée au condition climatique que l'on est quasiment sur de trouver dans l’hexagone,froid,neige ou pluie..mais en I-SAN on est toujours en hiver aussi!!Les matins sont toujours froids même si on peut relativiser avec les 10 degrés affichés tous les matins au lever du jour sur le thermomètre de la maison...Ce compte à rebours pourrait être joyeux,retrouver de nombreux amis et la famille est toujours un moment agréable....L'obligation de rester environ trois mois pour finaliser le renouvellement de la carte de séjour de Oy est par contre une vrai angoisse...C'est long et même si l'on est toujours bien entouré lorsque l'on va en France,supporter toute une société française;ce n'est pas la même,un rythme de vie,une grande partie de la population que l'on voudrait ne pas croiser,alors un nœud à l'estomac se forme petit à petit à l'approche du départ!!Comme quoi une vie sans stress ne prépare pas à revenir dans un pays où le stress est partout!!! Bon allez arrêtes,Jeff de Pangkhan de t’apitoyer sur ton sort,ça va aller,ce n'est tout de même pas la "Bérésina",la France!!!!
En attendant on profite,d'ailleurs en parlant d'amis que nous visitons lors des nos nombreux passages en France,il y en a aussi de très nombreux qui passent par Pangkhan,et la semaine dernière Patrick "le jeune"(PAT "l'ancien" est mon pote de Paname)le normand-maraichin-breton-siamois est revenu en Thaïlande après une absence de deux ans..

(A gauche sur la photo,à droite le père de Pat,y'a pas photo non?),
Et comme à son habitude,de ses vingt à vingt cinq kilos de bagages qu'autorisent les compagnies d’aéronefs,à chaque venue,il en consacre 75% à la gastronomie hexagonale....On a donc eu les compères de l'arrondissement de Sélaphum conviés à un repas "pas piqué des hannetons"(comme dirait ma mère).
Allez je ne peux m’empêcher de donner la description du menu.
Les entrées apéritives...
J'avais fait trois sortes de pain,LA Baguette bien sur,mais aussi Petits pains de seigle et Boules de campagne au sésame..On y a tartiner de délicieuses petites terrines Ormeaux-Tacaud et Coquilles St-Jacques-langoustines,mais aussi quelques chutes de Saumon fumé avec sa crème à l'Aneth,Saucisse sèche d’Ardèche AOC,et Croutes à l'ail au fromage à raclette,un bon début arrosé d'un Chablis premier cru puis d'un Menetou-Salon 98(désolé BOU la bouteille devait résister jusqu'à ton prochain passage mais..)
Ensuite nous avons continué avec une épaule d'agneau(des Cévennes monsieur)à la pointe d'ail et fleur de thym,rosée à cœur(une merveille!!), avec ses haricots lingots à la paysanne fait maison,le tout arrosé de Sancerre rouge..
Nous avons eu le droit à la farandole des fromages au lait cru(Chaource,Reblochon,Pont L’évêque,Camembert et Roquefort),
puis Greg nous avait concocté un sorbet à la pomme que nous avons largement arrosé de Calvados du Père Magloire!!
Merci Patoche!!!!
Le repas s'est éternisé très tard agrémenté de nombreuses discutions(comme "dab","on a que ça a faire"comme diraient certains!!!!)
Je voulais d'ailleurs revenir vite fait sur mon article précédent,puisque critique m'a été faite de décrire l'histoire de mon pote le viking avec moqueries et sans qu'il le sache..C'est vrai mais je rappelle que je ne l'ai pas nommé,je l'ai appelé S. même si pour ceux qui le connaissent,il l'on tout de suite cadré. Je voulais juste raconter une histoire qui n'a rien d'exceptionnelle en Thaïlande sauf que celle ci m'a touchée particulièrement et pour le ton quelque peu moqueur,pour ceux qui me connaissent c'est mon style et forcement est devenu mon "style"d’écriture(si j'en ai un d'ailleurs?)qui pour certains est un "style nature"que j'assume....Alors les "gârs" vous n'allez pas me.......hi hi hi..Ça c'est de la démocratie!!
Mais je tergiverse et mon titre parle bien du RIZ non???

En effet après une année de blog si on se réfère aux articles d'avril mai de l’année dernière,je parlais de la deuxième récolte du riz de deuxième catégorie"le Khao Na Phang"et les problèmes liés à l'irrigation,les pesticides et engrais en tous genres,le manque d'eau etc..Alors cette année,les inondations de septembre octobre au sein de régions grandes productrices de riz(voir article de septembre octobre) ont fait que le gouvernement a décidé pour rattraper les pertes(environ 15%)de la production annuelle du pays,d'autoriser encore plus d'agriculteurs à faire une deuxième récolte dans des régions comme autour de Pangkhan au détriment surement des réserves d'eaux de l'I-SAN..Le représentant du ministère de l'agriculture a donc annoncé via les énormes hauts parleurs du village les noms des propriétaires des rizières autorisés à faire une deuxième récolte,en fait tout le monde cette année(l’année dernière certains seulement furent autorisés,mais connaissant la discipline thaï tout le monde en avait déjà fait(chut!! faut pas le dire)) Mais chose nouvelle certains,ceux qui ont leur rizière près de la grande rivière Nam Chi pourront faire du "Khao Om malee",fleuron du riz thaï,le "riz au jasmin"qui nécessite plus d'eau que le riz à "bétail".Alors à notre retour de France ce sera le temps de la récolte(eh oui cent vingt jours pour que le riz soit mûr) et sans aucun doute nous aurons le droit à un nouvelle pénurie d’eau.
Comment ne pas empêcher cette culture intensive lorsque l'on sait que cette année ,"la banque des fermiers"mis à part un indemnité liée aux inondations(alors qu'ici il n y a rien eu mais le nord de la province de Roi-Et en a souffert alors au sud comme à l'est de la province ils ont aussi "touché")donc pour palier à ces mêmes inondations,ceux qui replantent toucheront des subventions pour leur deuxième récolte!!!JACKPOT....!!!
A la veille de notre départ on voit donc partout dans la campagne,le vert vif recouvrir les paysages,magnifique certes




mais surement que l'on ne se lavera moins à notre retour de France et j'en connais certains enfin un surtout,qui appréciera,je veux parler de Tangmoo qui a du mal en ce moment avec la douche mais comment pourrait on lui en vouloir,je le disais en début d'article,le froid entraine la paresse de la toilette!!Enfin il n'est pas le seul,même les thaïs qui ont tendance à se laver deux voire trois fois par jour ordinairement se font tirer l'oreille pour passer au baquet,"ki khiat"ils disent "j'ai la flemme"et comme je les comprend,hier pas de douche(oh le crado!!) alors là il est midi il fait bon,j'y vais,j'en profite..
Paille Kheundheu



Paperblog

8 commentaires.

Jour J -25,ou la complainte du viking!!

le mercredi 12 janvier 2011.

A la veille de la date anniversaire du début de cette aventure qu'est l’écriture de ce blog,ce sera le premier février("quelle aventure!!!"diront certains"Assis devant un écran PC,on ne peut pas vraiment dire que c'est tel "L'aventure,c'est l'aventure"comme l'entendait Claude Lelouch dans les années 70",tout est relatif,l’écriture d'un publireportage ne peut-il pas être une sorte d’épopée des temps modernes?Les temps changent non?)
Ce titre n'a donc rien à voir avec cette date mais le Jour J -25 correspond à notre départ Oy ,Tangmoo le fiston et moi-même bien-sur vers les terres de France. Juste une excursion en plein hiver (ça va pas non?)!!
Pour ceux qui suivraient ce blog,obligation nous fut faite par l'administration française qui ne pouvait traiter la demande de renouvellement de la carte de séjour de Oy en dehors des cadres prévues par cette même administration,c'est à dire pas avant trois mois sa date d'expiration,en l’occurrence pas plus de trois mois avant le 28 février date buttoir!,alors"let's go to France"!!


Vu l'hiver "polaire" qui sévit en Europe(ici il fait froid le matin certes mais ce n'est que 10-12 degrés,enfin c'est suffisamment froid pour nous) ainsi que les brèves retrouvailles avec un vieux pote norvégien,m'ont alors suscité le titre de cet article que j'aurai très bien pu intituler "Jour J -25 ou un viking peut-il perdre le nord?",ou tout aussi bien "Le jour où un norvégien partit à la dérive.."
La semaine dernière j'ai donc revu S.(je l’appellerai ainsi ce vieux pote norvégien par souci de confidentialité).Notre rencontre date d'une dizaine d’année en place de Sélaphum,un soir à la gare des bus,chez Mister DA,comme ça par hasard!Je voyais un grand costaud comme le sont les norvégiens,blond avec de grandes bacchantes,"LE NORVÉGIEN",

comme on aurait pu se l'imaginer au travers des images d’Épinal,ancien pêcheur,rien d’étonnant,expatrié à Bangkok et bientôt en terre d'Isan,rien d’étonnant non plus qu'il soit norvégien ce farang,en effet un petit pays aussi riche que la Norvège compte plus de vingt pour-cent d’expatriés,plus de 800000 âmes vikings(Imaginez 13 millions de français vivant à l’étranger)dont je ne sais pas le nombre impressionnant qu'il doit trainé en Thaïlande. Pas étonnant que la Norvège qui ne fait pas parti de l'Union européenne pour des raisons surement mercantiles fait tout de même partie de l'espace Schengen pour pouvoir accueillir l’étranger et qu'il lui fournisse de la main d’œuvres remplaçant celle de ses propres concitoyens quasi inexistante. D’ailleurs il faudra m'expliquer pourquoi autant de norvégiens quittent leur pays alors que toutes les "études"mondiales disent d’année en année que la Norvège est le pays où on vit le mieux au monde...Mystère d'agence onusienne passant leur temps à pondre des rapports qui ne veulent rien dire ou alors la Norvège serait un pays où le froid ainsi que la rigueur et l’étroitesse d'esprit de la société(dixit S.)fait qu'on fuit la Norvège!!!
Alors notre grand gaillard est venu dans un premier temps s'installer à Sélaphum avec sa nouvelle femme après avoir été marié une première fois à une femme de Chang Raï(il aurait tout perdu,maison,mariage etc..sinistre litanie).Il a alors vécu tant bien que mal traficotant avec ses ordinateurs mais un jour le couperet tomba,plus d'argent,l'arnaque internet de voyage virtuel ne fonctionnant plus,un retour au pays s'imposait!il empruntera de l'argent pour tamponner son passeport hors visa(over visa)depuis presque deux ans,grâce à l’intermédiaire de maffieux norvégiens de Bangkok et de policiers véreux..On se quitta et la possibilité d'un retour autant de la personne que de mon argent d'ailleurs n’était pas évident du tout!!!
Mais environ deux ans et demi plus tard il revint,triomphant"plein de sous"il avait vendu un bien immobilier,mais surtout avait obtenu une pension d’invalidité de l’état norvégien....A vie...100 000 baths par mois(2000 kreuns)..La belle vie quoi,plus de soucis,trois à quatre fois le salaire d'un professeur des écoles..Pas mal l’état providence...Il construisit une maison pas loin de Sélaphum,petite,non ostentatoire,et pour pouvoir rester peinard en Thaïlande,se mariât avec la femme,sésame du visa,qui le fit migrer une première fois en terre d’i-san. Il repartit avec elle,finaliser sa situation en Norvège puis revint tranquille,s'installer et profiter de sa situation de "pensionné".L'histoire aurait pu s’arrêter là mais cela n'aurait pas été une histoire!!!Mais les ennuis commencèrent,deux grandes filles du premier mariage de sa femme coutaient chères pour les études,le frère de sa femme au crochet de sa sœur et une sœur toujours à demander de l'argent pour d'improbables business,ont commencé à l’émoustiller mais des 100 000 baths,il en restait largement pour vivre très confortablement...Mais la sensation de se sentir inutile ou tout simplement le désir de travailler ,on fait que S. s'est mis en tête de monter une petite boite de taxis,transport VIP avec un minibus pour les Farangs de Roi-Et qui devenaient de plus en plus nombreux..Pourquoi pas?Son propre véhicule à la location,et puis l'escalade,achats de deux voitures et scooters pour compléter le parc à la location....Ah une chose que j'oubliais,tous ces achats de véhicules furent fait bien-sur à crédit. Au début tout roula correctement dans tous les sens du termes mais la valeur des crédits et les frais dépassaient déjà les 100 000 baths de pension mensuelle,même si l'argent rentrait toujours suffisamment pour vivre correctement...Dans un même temps avec sa femme propriétaire de la société(eh oui précision importante),leur relation se dégrada car le business la dépassait largement et S. ne manquait pas de le lui dire....Et puis S. avait une grande "goule""je suis le plus fort le business ça m'connait"disait-il mais des jaloux(il y avait une autre agence de voyage à Roi-Et mais celle ci 100%thaï) thaïs ou farangs l'ont dénoncé,pas de permis de travail!!!!Sa femme de petite envergure ne pouvait pas vraiment le défendre alors un bon "avocat"lbien attentionné)lui conseilla par une augmentation de capital et d'une garanti de société plus étendue d'avoir la possibilité de s'attribuer des visas de travail. Ce fut fait. A l’entendre,il pouvait même embaucher deux autres farangs,la merveille. Il voulu acheter l'autre agence de Roi-Et qui comme par hasard fut à vendre au même moment. Il avait même prévu d'embaucher un autre ami de Sélaphum...mais qu'il n'embaucha jamais....Trois mois plus tard il loua deux de ses voitures à des thaïs à qui il avait déjà loué des véhicules pour une journée par ci par là,mais ce coup ci pour une semaine..Les thaïs et les deux voitures ne revinrent jamais..Perdus à jamais. Il voulu alors renégocier les prêts avec la compagnie Toyota mais elle ne voulut rien savoir,de plus l'assurance vol qu'il lui avait vendu ne couvrait pas le vol dans le cadre d'une agence de location....Hic....Il vendit son premier véhicule,le pickup pour pouvoir couvrir les frais et puis "pa ta trac"eh oui on est en 2009,la crise mondiale,la Norvège décident de couper de 70%les pensions des norvégiens habitant à l’étranger..La pension passa de 100 000 à 30 000 baths..Un bon conseilleur(un autre avocat ou un "bon pote") lui dit "avec ton minibus va bosser a Phuket tu verras là bas ça marche",il partit et à l'avoir entendu tout était bien,enfin pas si bien que ça puisqu'il décida de rejoindre sa terre natale et tenter de retrouver la valeur de sa pension d'antan....Il reviendra il y a cinq mois,Phuket avec le minibus,super à l'entendre,sa femme le lâchait déjà depuis un bon moment et cela l'aurait bien arrangé mais attention si il y a divorce il faut compensation....et surtout ne pas laisser de dettes car les dettes courraient toujours....et puis la semaine dernière,au coin d'une rue de Sélaphum S. avec sa femme sortaient d'un restaurant thaï vendant du Khao Man Khai se crêpant le chignon pour savoir qui allait payer l'addition des deux assiettes...50 baths...
Ils revenaient en I-SAN vendre le minibus,plus d'argent pour un billet d'avion retour chez maman en Norvège,de plus les impôts lui réclamaient une somme qu'il ne pouvait payer,peut-être aussi pour solder les dettes,tremblant de partout,désorienté S. donnait l'impression d'avoir fuit Phuket,la mafia des taxis de cette ile ne voulait peut-être plus de lui?Ou avait-il affabuler sur le business sur l'ile du sud?A entendre sa femme qui elle avait ouvert un stand de cuisine I-SAN,elle n'avait même pas le temps de manger tellement elle avait de clients!!!!Il me dit qu'il partait pour un temps indéterminé peut-être pour toujours!!!!fin de chantier!!!
Je me disais au fond de moi-même,encore une histoire où l'argent du farang est venu grossir le PIB de la Thaïlande,même pour les plus aguerris comme S.(à l'entendre)pas facile tous les jours le pays du sourire.
Alors pour ceux qui aurait suffisamment d'argent pour vivre peinard en Thaïlande,pas de business sinon l'argent va partir encore plus vite que si l'on ne fait juste que vivre ici,et surement ne subirons nous pas alors une désillusion que l'on croyait être celle des autres et non sienne!!!!
Bon voyage S. refait toi une santé à tous les niveaux,même si tu auras très froid plus froid que moi,mais tu es aguerris,tu es viking non? et revient,le cœur chaud et regonflé à bloc,humble et peut-être moins fanfaron,pour simplement vivre et profiter de ce magnifique pays qu'est la Thaïlande mais qui à sa face cachée ,même en I-SAN !!!!
PAILLE KHEUNDHEU!!!!!
Et pour se réchauffer les cœurs et les corps,un soleil bien chaud qui se lève sur la rizières!!!




Paperblog

5 commentaires.

Le 8 janvier,jour des enfants!!Seulement le 8?

le dimanche 09 janvier 2011.

La nouvelle année a donc débuté comme l'ancienne s’était terminée. En effet je ne pense pas que le passage d'une année à l'autre fasse que cela est une quelconque influence sur le climat...Il fait toujours aussi froid le matin voire un peu plus que fin décembre(12 degrés brrrr)...On enfile donc "une petite laine"pour affronter les matins frileux....
Avec tout ça les enfants ont aussi repris le chemin de l’école et toute la semaine dernière Tangmoo et ses petits copains et copines ont forcé sur le hou la-houp avec l'aide assidue de leurs deux instituteurs.
"Qu’est ce qu'ils apprennent dans ces écoles???"diraient les mauvaises langues comme peut l’être la mienne(de langue) de temps à autres(voire trop souvent pour d'autres moqueurs n'est-ce pas?)..
Enfin n'oublions pas que ce n'est que la maternelle petite section,
donc Activité 2010 principale:HOU LA HOUP!!!Pourquoi pas?Mais tout cela avait sa face cachée,mystérieuse!Enfin peut-être pour moi qui suis souvent le dernier informer des évènements futurs et à venir...
L'entrainement intensif de cette dernière semaine était donc pour la présentation du spectacle offert par les classes des écoles du sous-district de Namgam lors de la fête des enfants...
En Thaïlande si la fête des mères est le 12 aout(anniversaire de la reine)et la fête des pères le 5 décembre(anniversaire du roi oblige)eh bien nous avons aussi la fête des enfants..qui a lieu le 8 janvier..
Cette fête a donc eu lieu au sein de la maison du sous-district et chaque école a donc présenté un spectacle aux sommités et parents.
Ce samedi le rendez-vous était à 7h30 officiellement sur papier mais tout le monde arrivera vers 8h30(en Thaïlande ce n'est pas le quart d'heure na na na mais l'heure na na na)..
Les tentes barnum, pour accueillir VIP et parents étaient en place(en fait tout le monde s'est mis au soleil pour se réchauffer)..




Tout autour de nombreux stands en tous genres(de sucreries et pâtisseries principalement)mais aussi de repas ,massage etc étaient installés pour le plaisir des grands et petits!!!


Cette joyeuse kermesse ne pouvait débuter sans le discours de la députée de Sélaphum puis l’énumération des généreux donateurs qui avaient permis le bon déroulement de cette fête...

L’école de Tangmoo fut la première à "hou la houper"...Il était temps,l'attente commençait à être longue pour tous(non non pas que pour moi)..

La musique disco et la chorégraphie terminée,ce fut l'avalanche d'applaudissements(si si)..









Les autres spectacles pouvaient enchainer..

Les marchands de glace pouvaient commencer à faire des affaires,la cuisinière de l’école de Tangmoo

(Yaille Lin,ici lors de la confection des repas du mariage de Mac)pouvait distribuer ses assiettes de mets thaïs(en fait 5 plats différents étant les 5 repas qu'elle confectionne chaque semaine pour les minots de l’école).Elle cuisine vraiment bien Lin,j'ai eu le droit à "un mixte" et franchement je pourrais aller manger tous les midi à l’école de Tangmoo...Le spectacle prenait fin en fin de matinée,on pouvait rentrer,remiser les hou la houp(peut-être ce n'est pas "sur sur").Le soir Tan

la grande sœur cuisinait pour les copains et copines des alentours et entre eux ils pouvait faire "leur party",normal c’était bien leur jour le 8 janvier 2554!!!
Et les autre jours alors?Je crois que c'est leur jour tous les jours de l’année au village....En Thaïlande pour la plupart des enfants,l'enfance doit être douce car pour la plupart,leur vie d'adulte sera peut-être et surement plus difficile et moins drôle que l'enfance,alors profitez les moutards!!!!
Paille Kheundeu...




Paperblog

4 commentaires.

NOËL au balcon!!Nouvel An en "ZONZON"?

le mardi 04 janvier 2011.

สวัสดีปีใหม่(sawaidee pi maï)2554!!!!!Bonne année 2011(déjà!!!)

Une constance est là depuis mon dernier article,10 jours sans pondre une phrase;nous avons fait la culbute d'une année à l'autre et en I-SAN il fait toujours aussi frais le matin voir même plus frais que le jour du 24 décembre dernier...
S'il va de soit de se souhaiter la bonne année,si cette période de fête est un moment,pour beaucoup, d’excès en tous genres,en I-SAN on pourrait dire que tout au long de l’année on pourrait fêter le nouvel an..mais comme la tradition le veut,il n'y a pas de raisons de déroger à ce moment de célébration(on ne va tout de même pas se priver d'une fête non?)....
Je l'expliquais,dans un pays Bouddhiste,Noël ne représente pas grand chose même si la frénésie de se faire des cadeaux gagne du terrain,de l'occident vers l’extrême orient. En effet à l’école de Tangmoo,une note de son instituteur invitait les parents à remettre aux enfants des cadeaux(avec papiers cadeaux et tout le toutim)d'une valeur approximative de 20 baths(un demi-euro)pour que ceux ci puissent par un système de tirage au sort s’échanger les cadeaux amenés par chacun....pas d’originalité puisque chaque paquet cadeau renfermait soit des bonbons ou des gâteaux....Les parents n'avaient pas oubliés les instits' qui se voyaient remettre friandises et sucreries de toute provenance....Les bouts de choux furent très heureux et on donc pu soigner leurs caries jusqu'à la saint Sylvestre!!!
De notre coté(les grands),un nouvel arrivant,à Sélaphum,nous conviait à un repas de Noël...Roberto dit Roby nous avait donc concocté un repas de Noël à l'italienne...Le grand jeu...
Carton d'invitation,


table de fête

et bien sur repas pharaonique sur le balcon de sa grande demeure..magnifique cuisine italienne que nous n'avons pas pu nous empêcher d’agrémenter de quelques spécialités françaises,comme le pain(MON PAIN!!)le camembert d'un dernier voyage a Udon,et puis tiens une petite Gitane.....


une vingtaine de plats que nous n'avons eu aucun mal à digérer.....
.Anti pasti,

Spaghetti maison,Gnocchi,risotto,

charcuterie du Tyrol italien,

Calamars et crevettes à la romaine avec son ailloli!!!

et le dessert,glace vanille maison et sa mousse au chocolat,avec meringue(ben fallait utiliser les blancs d’œufs non?)et macarons avec leur ganache au chocolat(dessert opéré par Greg notre pâtissier de service....)

Merci ROBY.
Forcement en Thaïlande on peut voir Noël de plusieurs façons différentes;soient avec des éléphant en Père Noël

ou bien évidemment(pour les mauvaises langues) des Pères Noël en Mère Noël,eh pourquoi pas?

La semaine avançant je devais me rendre à Amnat Charoen pour y récupérer mon visa d'une année(et je l'ai eu).J'ai donc souhaité une bonne année à la famille des officiers de l'immigration et en route pour le nouvel an ...Nous avons eu la venue de nombreux I-SAN de Bangkok pour y fêter cet évènement...A l’entrée du nord-est du pays,à Khorat,des centaines de kilomètres de bouchons...Quatre jours de congés ça ne se refuse pas!!!!Même si les paysans du village ont continué à labourer et semer les futures récoltes de riz(quand je pense que de nombreux thaïs fustigent les gens d'I-SAN sur leur incapacité à travailler dur,en tout cas lorsqu'ils festoyaient les thaïs,les I-SAN eux trimaient dur!!).
Alors comme nous,les farang-isan ne sommes pas là pour bosser nous avons fait notre repas du réveillon,le midi(il n y a pas de raisons!!)...
.PIZZA MAISON,
FOIE GRAS,
CIVET DE LAPIN AVEC PURÉE DE POMME DE TERRE,
FROMAGE
ET FONDANT AU CHOCOLAT SUR SA GLACE A LA BANANE!!
VIN ROUGE,ET BARREAUX DE CHAISES POUR FINIR
...
Nous avons continué toute la nuit et remis le couvert le premier avec les villageois,musique d'isan en live






,autour d'une table en bambou,procession tout autour du village(j'ai la vidéo mais je ne peux pas la télécharger,pas de débit,ce sera pour plus tard)sous l’œil dubitatif d'un ancien !!!.....

Le soir passage au karaoké local avec la famille(eh eh salut Tangmoo)


et les potes(Pat de Bangkok nous avait rejoint pour la fête.

Eh Dario tu te coupes les cheveux en 2011?
le Mari de Mac fut notre chauffeur!!!D'où le titre"ne pas finir l'année en prison",oh non!!Les routes de l'I-SAN étant quadrillées par de nombreux comités de vigilance




Ainsi de policiers traquant le conducteur de tous véhicules motorisés qui aurait oublié ce slogan"boire ou conduire il faut choisir".Nous nous avions choisi,plutôt Bukoswki que pilote d’élite.
Le deux nous avons continué au village et comme le trois était encore férié,nous avons fait notre tour au marché du lundi de Sélaphum....
Le soir tout le monde était parti,nous avons dormi et nous étions déjà en 2011,Un nouvel an de plus!!!...
Meilleurs vœux à tous les lecteurs de ce blog et surtout que ces désirs s'accomplissent...
.En ce qui me concerne 2011 ou 2554,ou je ne sais quoi,que cette année soit aussi belle que toutes les années que j'ai eu la chance de déjà vivre...
La vie vaut la peine d’être vécue tout simplement....
Paille Kheundeu
et Peace and love!!!!




Paperblog

9 commentaires.

Youpi!!!Enfin l'hiver(même en Thaïlande?)

le vendredi 24 décembre 2010.

Alors que l'occident s’empêtre dans ses monceaux de neige,que les voyageurs n'arrivent plus à voyager,que la "fièvre acheteuse"liée au fête de fin d’année est mise à mal par la nature qui a décidée de prendre tout simplement sa place et perturber les véhicules en tous genres pour les empêcher de livrer,d'acheminer le chaland dans les temples de la consommation,ici en I-SAN,la bienveillance de l'hiver rend les matins frais et les nuits apaisées grâce à la fraicheur!!En effet entre 15 et 20 degrés le matin font que même sous le quinzième parallèle nord l'hiver existe!!!
La météo à huit heures du matin.


On est loin des 40-45 degrés de avril mai tout de même!! l'Issanais lambda est transit de froid mais le FARANG-ISAN respire bien,comme à son aise!!Le matin vous verrez les villageois emmitouflés de leur bonnet,écharpe et doudoune de toutes espèces....Rassurez vous(même si je ne vous sens vraiment pas inquiet?) l’après-midi les températures remontent largement vers les 30 degrés,mais l'air est sec et cela réchauffe les corps...Le matin,"la froidure"ne perturbe en aucun cas les paysans car les récoltes de riz sont belles et bien terminées..
On opère désormais aux "terres brulées".


On brule les rizières,ça fume de partout,(héritage de la culture sur brulis),ensuite on apporte de la nouvelle terre où cela est nécessaire,on en enlève là où il y en a trop,on apporte du fumier,et on remet en eau!!!

Ça va vite maintenant,la culture intensive ne laisse plus la terre respirée...
Si on se déplace vers les petites villes,comme à Selaphum,pas d'effervescence liée à Noël!!Non non,ici nous sommes en terre bouddhiste..même si les 7/11 tentent de sensibiliser les consommateurs à la fête de Noël,avec sapin et père Noël en polystyrène,ici cela n'a pas d'impact..La naissance de JC???Connaissent pas vraiment ou très peu...certes,la vue de pères Noël les interpelle mais comme Halloween,cela les dépasse largement..Ils sont plutôt intéresser au nouvel an puisque la transhumance vers les campagnes va se faire comme chaque année,de plus en plus importante d’années en années!!!On vient visiter la famille,les amis. La fête promet d’être encore gigantesque..Les barrages routiers vont commencer à s'installer(non pas pour des raisons obscures car pour ceux qui suivent l'actualité ,l’état d'urgence est levé depuis le 23 en Thaïlande) pour l’alcool au volant qui hélas fait encore de gros dégâts sur la route,tel Songkhram le nouvel an thaï du 13-14-15 avril de chaque année...Il y a désormais plus de monde qui déboule dans les campagnes que lors du nouvel an Bouddhiste...Donc si les thaïs se préparent pour les fêtes de fin d’année,le farang-isan et ses acolytes aussi. Eh on n’échappe pas à la tradition..On prévoit quelques festins,d'ailleurs mon absence sur ce blog est plus ou moins liée à ces futurs repas de fêtes!!
Nous sommes partis avec Greg et Hans non pas en terres inconnues mais plutôt pour une expédition épicurienne....Khonkhean et Udon Thani,deux grandes villes d'I-SAN pour y trouver quelques mets délicats....Hans nous avait parlé de l’hôtel Pullman de KhonKhean seul 5 étoiles de l'I-SAN où l'on pouvait s'y restaurer le soir autour d'un buffet digne du rang de l’hôtel et franchement nous n'avons pas été déçu!!!Quel buffet,magnifique et pour seulement 550 baths(13 euros)des fruits de mer,aux plats japonisant,pâtisseries et fromage et j'en passe nous ont rassasié(un conseil,éviter de trop manger la journée si vous voulez profiter de la panoplie du buffet)Le prix du repas a triplé avec les vins et alcools mais cela valait le coup...Il était plutôt difficile de se mouvoir pour une sortie nocturne mais il faut nous faire confiance,après la visite de quelques établissements"farang"déversant leur musique soporifique anglo-saxonne et les éternels "hôtel California"entre autres joués par des musiciens thaïs de villes de province,nous n'avons pas trouvé grand chose....Hans(Ah l'age)est donc parti se coucher et malgré le froid(oui il faisait bien froid)le vent et des gouttes de pluies(on avait tout vu mais là..).nous ne pouvions pas quitter l'endroit sans trouver l'endroit où il fait bon terminer la nuit...On a trouvé les éternels karaokés et notre réputation s'est confirmée..Au petit matin nous sommes revenu à L’hôtel ROMAle planpour continuer notre expédition vers le nord de l'Isan à 120 bornes,à Udon Thani dit "UDON".Nous étions attendu par Patrick qui nous a très bien reçu,chez lui,pour un casse-croutele blog de PATpuis ils nous a emmener vers une boutique nouvellement ouverte sur le perif'de Udon(merci Patrick)..La boutique"Udon Délices".la page d'Udon Délices
Alain le proprio nous a accueilli et nous a fait la visite...c'est un torréfacteur de métier et de famille d'ailleurs mais mis à part de torréfier du café,il est aussi dépositaire d'un magnifique rayon fromage,charcuterie,et bien-sur vins et spiritueux ainsi que d’épicerie fine.."le site"Nous avons remplis les glacières et après une nouvelle nuit mouvementée nous avons pu rentrer dans nos pénates,pour un stage de remise en forme....Les nuits de Udon sont très chaudes malgré l'hiver....

Le village nous a donc ramener à la raison,nous avons laissé les sapins de Noël et père Noël des grandes villes car elles,elles n'y échappent pas aux sapins. Nous avons rendez vous le 25 à midi chez Roby,nouvellement installé à Selaphum,Italien du Tyrol pour un festin de ...Noël...Comme quoi il est difficile de s'y soustraire à la tradition(nous n'avons pas vraiment essayé d'ailleurs)même en I_SAN du fond du fond..En attendant à tous mes amis,ma famille et lecteurs assidus et occasionnels,bonne fête de fin d’année et "NOYEUX JOËL"...
PAILLE KHEUNDHEU!!
PS:Ne pensez pas que je sois moqueur de la rudesse de l'hiver en Europe mais depuis 1991,je ne passe plus l'hiver en France alors....Une exception en 2005 où je n'ai pas oublié;il avait fait très très froid!!!!
Et puis cela faisait longtemps...un molam?









Paperblog

10 commentaires.

Et si on se fâchait?La censure en Thaïlande!!

le mardi 14 décembre 2010.

Alors qu'hier j’écrivais mon petit article annonçant la rectification de mon blog,un pickup de la police,celui du poste de ban Khwao à cinq kilomètres du village,s’arrêtait à la porte de la maison.
Un des policiers du poste venait me rendre visite,enfin me rendre une visite,plutôt glaner des renseignements sur ma personne.
Comme s'ils ne me connaissaient pas!!!!Enfin il m'expliqua que des directives venues de Bangkok les obligeaient à recenser tous les étrangers vivant à Selaphum,pas seulement les farangs comme moi mais aussi les laotiens,birmans etc..m'a t il dit!!!
Il continua à m'expliquer que c’était pour la protection des étrangers,en cas ou quelque chose subviendrait!!En mon fort intérieur je trouvais que c’était du blabla.
A Bangkok,ils veulent surtout nous surveiller,nous cadrer....C'est dans l'air du temps..
Après renseignements,observations du passeport,"reluquage" des papiers de mariages,du "Tabien ban"pour voir si j’étais bien le père de mon fils,il partit..
Bizarre,me suis je dit...
Ils avaient déjà tous ces renseignements mais ils voulaient vérifier ces documents. D’autant plus qu'au courant du mois de juillet un autre collègue de ce policier était déjà venu nous visiter et voir de quelle manière nous vivions,Oy,Tangmoo,Tan,et moi-même bien-sur...
Je partais tout de même au "talat Jan"le marché du lundi rejoindre mes potes de Selaphum pour y écluser quelques bières en reluquant le chaland.
A ce propos l'ami Dario,le rital de service est de retour,
Greg est lui coincé à Sawannakhet au Laos à attendre son visa touristique. Trop de migrants au consulat thaïlandais font qu'ils délivrent les visas dans la mesure de leur capacité de travail...En fait arrivé après la 200eme demande de visa,ils refusent de prendre en charge une nouvelle demande et ne délivre ce visa non pas le lendemain comme prévu mais DEUX jours après,donc pour être efficace si vous désirez un visa et si vous voulez être servi le premier,levez vous tôt pour être dans les deux cents premiers(Greg me disait que dans la file,il n’était que 5 farangs,tous les autres étaient laotiens,chinois ou vietnamiens,si le tourisme a du mal à redémarrer,le business inter-frontalier est plutôt florissant,non?)!!!
De retour du marché et avant de me coucher je lisais une dernière fois mes mails et commentaires de mon blog et comme par hasard,mon ami le duc d'Amnat,dit le "duke"

(ici entouré de la marée chaussée)
me parlait du manque d'inspiration de mes derniers articles,et me préconisait des pistes d’écriture,tel la police,la corruption en Thaïlande etc....
Je me couchais et sous le ventilo de l'air conditionné(il fait de nouveau très chaud),je repensais à cette visite matinale...la lecture de nombreux articles dans les journaux thaïs mais aussi francophones tel Gavroche m'avait déjà mis la puce à l’oreille.
le site de gavroche.
La Thaïlande état policier?Comme toujours mais encore plus sous surveillance..Les évènement du printemps engageant la rébellion "rouges" contre le gouvernement actuel avait fait que de nouvelles lois d'exception(qui durent d'ailleurs) avaient été promulgués,entre autre la censure des médias devait être renforcée. Une nouvel loi liée à celle de crime de lèse-majesté permettrait aussi d'emprisonner,de censurer,sous couvert du dénigrement de la royauté.
Le classement de la Thaïlande par Reporters sans frontières des pays où le droit d'expression des médias en général est jauger et où il est plus ou moins respecter est sans équivoque. La Thaïlande est désormais au 158eme rang des pays où le droit d'expression est bafoué..
l'article sur la liberté de la presse en Thaïlande.
même le journaliste signe par initiale,aurait il peur?.
Elle a perdu 23 places!!Encore un petit effort et bientôt la Thaïlande sera au rang de la Chine,elle même au rang 171 par exemple. Bien-sur lors des affrontements de mai des journalistes ont été tués,blessés(surement malencontreusement),ce qui fait descendre au classement n'importe quel pays...mais tout de même sous couvert de la loi d'exception,on a fermé des médias proches des "rouges".Télévision et radio,on a intimidé des journalistes,on en a mis en prison,des milliers de site internet ont été fermés,durant la "guérilla de Bangkok"
sur la censure en Thaïlande!
Voici aussi deux articles très très intéressant sur le mouvement des rouges
l'Article sur les "rouges",d'où ils viennent!!
une interview très intéressante!!
Tous les réseaux de communication furent suspendus(facebook,google etc....)à plusieurs reprises,mon accès internet par GPRS fut suspendu!! Plus louche,au mois de septembre trois mois après les "évènements"j'ai eu un jour un "warning" écrivant "banned"-"interdit"lors de mon ouverture d'internet journalière. Aurais-je été subversif avec mes petits articles(page 23 à 30-35 environ)sur mon petit blog du farang-isan?..J'ai pensé que c’était forcément une erreur,tout bêtement,mais depuis de nombreux forums et blogs sont désormais fermés et ont pu ré-ouvrir après nettoyage des articles et commentaires compromettants ou tendancieux....Les états ont toujours eu envi de contrôler les voix des journalistes,en Thaïlande sous Taksin,

les gouvernants d'aujourd'hui s’étaient plaints d'intimidation du pouvoir de l’époque,et désormais à leur tour au pouvoir ils s'en donnent à cœur joie.....

L'actuel premier ministre.
Je reste persuader que je ne suis pas dans le collimateur de quelconques censeurs mais les faits sont là..la Thaïlande veut contrôler les étrangers,même les touristes.
Farang sous haute surveillance?
Il y a peu ils voulaient régulariser tous les travailleurs clandestins,principalement birmans et cambodgiens..Ceux-ci devaient se présenter aux autorités compétentes avec leurs papiers de leur pays d'origine et pour qu'ils puissent alors travailler légalement sur le territoire,il leur serait délivré une carte de résident..Le "hic"est que,quasiment aucun n'avait de papier de leur propre pays..les thaïs leurs dirent"Allez les chercher et revenez on vous régularisa".le tollé. Comment un birman va t il chercher des papiers dans un pays où la plupart du temps il n'est même pas reconnu comme citoyen de son propre pays?Comment un cambodgien demande t il des papiers dans un pays où n'y vivant plus depuis des lustres,il n'a même plus d’état civil?Ces immigrés clandestins sentant l'arnaque de ne pas pouvoir revenir en Thaïlande(la confiance règne!!) n'ont pas bougé,restant dans l’anonymat,permettant aux grosses entreprises thaïs de continuer de les utiliser dans des conditions proche de l'esclavage,non je n’exagère pas. Le bâtiment,la pêche,la pisciculture ne pourraient se priver de cette main d’œuvre malléable sous-payée!!Au dernières nouvelles,le gouvernement n'a rien fait,surement pour protéger leur amis de classe thaïlandais et leur laisser "leurs esclaves".
Alors la Thaïlande,pays sous contrôle policier?bien-sur mais ce n'est pas nouveau.
En venant m'installer ici,je le savais et je l'ai constaté au fur et a mesure du temps passé sur place. Mais que dire de nos fameuses démocraties,de la France par exemple. N’est ce pas de pire en pire?,le terrorisme a bon dos pour faire passer des lois d'exception,n'est ce pas monsieur Bush ou Sarkozy?
Le "complot" est-il mondial?
A en croire des donneurs de leçons tel Hugo Chavez ou Amadhi Nedjad,OUI,franchement je me marre.
Mais celui qui a mis les pieds ou plutôt les doigts où il ne fallait,est en prison aujourd'hui à Londres.Quasiment tous les dirigeants du monde veulent sa peau à Julian Assange,le boss de Wikileaks..On veut le juger d'espionnage aux États-Unis,mais pour le compte de qui aurait il dévoilé toutes ces informations?Pour nous,pour le compte des citoyens du monde qui n'auraient pas le droit de savoir!!?Savoir quoi?Que quelques privilégiés et dirigeants jouent au "RISK" grandeur nature à notre insu?Alors avec mon petit blog et quelques coups de gueules de temps en temps lorsque j'en ai le temps,franchement ne craignez rien Messieurs les censeurs parce qu'entre nous,au fin fond de l'I-SAN,j'aurais plutôt tendance à m'en contre foutre.
Les villageois de Pangkhan et d'autres philosophes notoires ou de comptoir m'ont appris une chose entre-autre:
"Balayons bien devant chez soi avant de vouloir nettoyer devant la porte de son voisin"et vous verrez tout ira bien dans le meilleur des mondes et les grands nettoyeurs,censeurs,moralisateur en tous genres se sentiront bien seuls.
A bon entendeur!!....
Paille kheundheu..
PS:Pour des raisons techniques les articles de mon blog paraitront tels auparavant du plus récent au plus ancien,désolé de ce changement(encore)!!!



Paperblog

5 commentaires.

LE FARANG-ISAN MODIFIE LA LECTURE DE SON BLOG!!

le lundi 13 décembre 2010.

Cet article est adressé à tous les aficionados de mon blog.
J’ai modifié la lecture du blog.
Tout d'abord,désormais chaque page ne contiendra plus qu'un seul article.
J’ai aussi modifié l'ordre chronologique,ce qui fait que le premier article est désormais le tout premier édité le premier février 2010,on défile ensuite les pages dans la colonne de droite et le dernier article publié est donc dans la dernière page.
Si par contre vous ouvrez le blog par l'article(la page htlm) et vous voulez vous rendre sur la totalité du blog,vous cliquerez sur le titre"LE FARANG-ISAN,THE BLOG"et vous pourrez alors lire tous les articles DU BLOG EN CLIQUANT DANS LA COLONNE DE DROITE du premier(01/02/2010)"le farang-isan"au dernier(aujourd'hui le 13/12/2010)page 84 à ce jour(eh déjà 85 articles oui oui,première page+84 pages!!!)

J'en profiterai de remercier tous les lecteurs et tous ceux qui laissent de sympathiques commentaires!!!!Merci d'ailleurs aussi aux lecteurs de G1 BLOG,les Blogswizzeurs,les aficionados de Paperblog,ainsi que les tous nouveaux et très nombreux lecteurs du Post.fr....

Jeff de pangkhan,l'homme des rizières!!!

Ps:n’hésitez à me demander par voie des commentaires d'autres renseignements,ou malgré tout si l'explication de la nouvelle organisation du blog aurait été confuse,demandez,vous savez;j'ai du temps!!!



Paperblog

4 commentaires.

Livraisons à domicile!

le vendredi 10 décembre 2010.

Même si l'on habite dans un petit village reculé du nord est de la Thaïlande,il ne faut pas croire que l'on est ravitaillé par les corbeaux(de toute manière où j'habite,les corbeaux sont quasiment inexistants!!!!).
Si l'on regarde la géographie du pays,ce qui englobe la démographie,la Thaïlande compte plus de 65 millions d’habitants,dont presque 20% habiteraient à Bangkok car officiellement il n y a que 8 millions d'habitants mais les chiffres sont surement erronés,les recensements étant fait à partir des "tambien ban"comme je le disais dans un article précédent,beaucoup de thaïs travaillant à Bangkok restent inscrits au sein de leur maison au village et non au sein des innombrables petites chambres qu'ils louent à plusieurs près de leur lieu de travail à la capitale...
Après il y a quelques grandes villes comme Chiang maï au nord,Khon Khean,Udon Thani,Ubon Ratchatani et Khorat(Nakhon Ratchasima)en Isan,puis Surat Thami,Haï Jaî au sud mais pour conclure 50% de la population est rurale,vivant dans les villages. La province de Roi-Et comprend plus de 1 million 200 mille habitants,un des district,celui de Selaphum compte plus de 120 000 habitants et une dizaine de sous-district le compose dont celui de Namgam(où se trouve le village)comptant un dizaine de village d'un peu plus ou moins 1000 habitants.
Une arithmétique implacable de divisions et sous divisions..et si l'on regarde la carte,
le plan
les villages sont espacés de 3 kilomètres,les villes de districts distantes de 30 kilomètres,inévitablement...la population rurale est âgée mais paradoxalement aussi très jeunes puisque la plupart des anciens gardent les enfants de leur propre progéniture;leurs petits enfants. Il y a donc du monde dans les villages et même si la modernité est au rendez vous en Thaïlande le pays est coupé en deux,les pauvres sont au nord d’une ligne Khorat,Ubon Ratchatani et sont donc très peu équipés de voitures,de motos pour la plupart mais pas tous,alors our s’approvisionner chaque village compte son lot de supérette,et petits étals de légumes,fruits et viandes s’approvisionnant des marchés grossistes de nuits;comme celui de Selaphum!Mais si le peuple est originellement un peuple de cueilleur,pêcheur,chasseur,traditions qu'ils n'ont pas abandonnés loin de là,ils ont de nouveaux besoins.Le riz ils en ont tous,plus ou moins,les plus pauvres seront aidés par le temple qui redistribue les offrandes aux plus nécessiteux. Il y a donc un nombre impressionnant de marchands ambulants allant de village en village avec pickups,camions(qui livrent les supérettes),mobylettes à deux ou trois roues,à pieds aussi où ils proposent des services en tous genres et donc combler les besoins des villageois. Ventes de fruits et légumes saisonniers et ustensiles de toutes sortes...



Au village des 5h30 au lever du jour,c'est le défilé....Ils crachent des décibels annonçant la nature des produits qu'ils proposent...Ah ça réveille,de toute manière tout le monde est déjà debout alors....Et puis après huit heures,beaucoup de monde est déjà parti "aux champs",durant la journée cela n’arrête jamais mais c'est plus calme,et vers 4 heures du soir on a le droit au retour des vendeurs jusqu'à la tombée de la nuit...
Enfin si vous avez du riz et non la nécessite de se rendre dans une administration précise vous pourrez rester au village sans y bouger,chose que de nombreux villageois pratiquent assidument..Je vais donc vous faire une revue des vendeurs ambulants passant au village et cette exhibition n'est jamais définitive,encore aujourd’hui certaines ventes me surprennent même après dix années passées à Pangkhan.
Nous avons une première catégorie de vendeurs dirons nous "alimentaires":marchands de cochon,



bœuf(pas de poulet les villages en regorgent),marchands de glaçons(très important)

marchands de légumes et fruits variés sans compter ceux qui passent suivant la saison du fruit ou du légume,je pense au vendeurs de pastèques et de potirons ou cacahuètes par exemple qui passent (des fois dix par jour,eh c'est la saison non?)avec des pickups débordants de ces produits. Toute l’année nous avons environ deux fois par jour les vendeurs d’échalotes et ail mais aussi de "nam pla"(sel de poisson,"Niok nam")vendeurs de sel ou plutôt sel contre riz;troc traditionnel,ancestral des maritimes vers les terres. Plus occasionnellement vendeurs de crevettes,calamars et même des moules..Avec des petites charrettes à bras les villageois vendent leur petite production venant de leur potager...Pour ce qui est de l'alimentaire mais je dirais de seconde nécessité,les marchands de crèmes glacées,crêpes,lookchines(saucisses et boulettes de viandes),et petites soupes "spéciales".


On peut ensuite parler des vendeurs d’équipement pour la maison ou même pour les travaux des champs qui sont eux plutôt saisonnier,comme dernièrement ,les vendeurs de serpettes et filets pour faire sécher le riz(eh saison du riz)


mais toute l’année;nous avons,vendeurs de balais,couteaux,machettes,paniers à faire cuire le riz gluant(vanneries de toutes sortes),planches à découper,bassines,chaises et seaux en plastique,

nattes,armoires et meubles de toutes sortes(si si),tables et chaises en bambou(en moto s'il vous plait!!)vélo(à crédit comme les meubles d'ailleurs),petits braseros pour faire la cuisine,équipement pour les stockages d'eau de pluie(imaginez un camion avec des jarres(6)pouvant contenir 2000 litres d'eau).
Après on a les ambulants,"services"réparateurs de montres,

de frigos et ventilos,télévisions,vélos,mobylettes,fabricants de clef-minute,aiguiseurs,électriciens,monteurs de gouttières(avant la saison des pluies bien-sur),vidangeur de fosses septiques....On a aussi la catégorie des"extras"vendeurs ,de fringues,


chapeaux,posters(du Roi de préférence) autocollants décoratifs,photographes pour photos montages et puis pour terminer si vous en avez marre de votre chien(voir l'article"une vie de chien"du mois de mars dernier)les pickup de chiens en route pour le Laos

et cerise sur le gâteau,le moine pickup assis en tailleurs,entoure de statues Bouddha,un fidèle sonnant un gong résonnant sourdement dans les ruelles des villages,un chauffeur bien-sur et un autre qui réceptionne l'argent contre bénédiction....N'oublions pas,très importante,une catégorie à part,les récupérateurs de déchets recyclables

où d'ailleurs ici ils vous payent et non l'inverse comme en Europe par exemple où l'on doit trier et payer encore plus de taxes pour récupérer verre,ferrailles,cartons etc....
Alors si un jour moi,Jeffdepangkhan,le farang-isan ne veut plus sortir du village,je ne serais pas à la rue même au fin fond du trou du cul du monde,peut-être alors certains penseront à m'envoyer un petit colis de temps en temps ou carrément venir nous visiter avec fromages et produits de "première nécessité" pour un farang,!!!
Donc je garderai mon véhicule encore un moment pour m'approvisionner en denrées qui jamais,(là j'en suis presque sur)ne viendront jamais jusqu'à Ban Pangkhan à moins que....je monte une boulangerie,pizzeria,auberge ambulante et je deviendrais le premier Edouard Leclerc de l'I-SAN,mais alors là je pense que les poules du village auront de grandes grandes dents...
Paille kheundheu



Paperblog

4 commentaires.

Page précédente    Page suivante