BLACK,BLANC,BEUR ET ISAN ÉVIDEMMENT!!!

le dimanche 27 juin 2010.








J'ai enfin trouvé ces petites perles de musique isan,du vrai molam traditionnel comme on peut l'entendre aux abords des temples des contrées de Ban Pangkhan et pour cela il a fallu aller à Paris.
Hé oui de notre périple français enfin plutôt vendéo-breton(je ne sais pas si c'est comme cela que l'on dit mais.....Mai pen rai,bo pegniang en lao,c'est pas 'rave comme dirait le fiston)l'étape parisienne est indispensable pour ma femme OY pour voir et revoir la tour Eiffel,le Sacré-Cœur et j'en passe,arpenter les boutiques de Barbès à porte de Clignancourt et puis moi retrouver les potos de toujours qui habitent dans le quartier!!!!
Depuis dix années,nous descendons rue de Doudeauville en haut de Barbès
,chez Archie mon vieux pote,

(Archie est un musicos professionnel,le troisième en partant de la gauche,si vous êtes intéressés pour vos soirées,contactez-moi)
Le quartier est passé de la Kabylie à la Négritude.Désormais,les blacks ont investi le quartier avec boutiques et marché "noir"en tout genre,par contre vers la mairie 18eme les asiatiques prennent les commerces inexorablement ainsi que les "bobos"les apparts,et ce quartier devient un magnifique "melting pot",vivant;comme les seven/eleven,ouvert 24 heures sur 24!!!!
D'ailleurs dans ce quartier,rue Custine,il y a depuis trente ans un resto thaï vraiment thaï,le Sukhothaï restaurant et depuis dix ans que nous y allons les plats y sont magnifiques,les thaïs(dont deux d'isan)sont vraiment sympas,enfin si vous voulez une adresse à Paname d'un vrai resto thaï,C'EST LA(bien-sur il y en a d'autres mais celui là on le teste depuis dix ans et jamais nous n'avons été déçu).Essayez le Lap mou et le Tot pet kap krapao,un délice.....
Cela m'amène à vous racontez une anecdote.Il y a cinq ans environ lors d'un passage à Bangkok dans le quartier de Huay Kwang dans notre petit hôtel"le BAN KEAW MANSION",nous parlions avec des amis, devant l'entrée,et un homme,la quarantaine,avec cette approche timide qu'ont les thaïs,nous dit"vous parlez français?""oui bien-sur nous sommes français"nous lui répondrions avec un air de dire"ben oui on parle français,on est français(qu'est-ce que l'on peut être vraiment con des fois!!).alors,il nous dit "Je travaille à Paris,je suis cuisinier dans un resto Thaïlandais",on lui parle alors du Sukhothaï restaurant et il nous répond tout naturellement"c'est moi le cuistot du Sukhothai,alors la conversation a continué devant quelques BIA CHANG,et depuis,cette adresse est encore plus incontournable,le cuistot va bien,les serveurs sont nos potes et les repas se terminent généralement sous une avalanche de LAO KHRAO (de très bonne qualité par contre)
Enfin pour conclure,ALLEZ TOUS AU SUKHOTHAI(un peu de pub ça ne fait pas de mal)


La pause devant le resto avec Archie!!!
Toujours dans le quartier j'ai craqué et accepté de me rendre ENCORE au Sacré Cœur

Avec la Tour Eiffel juste derrière,c'est important non?Oy achètera encore des Tour Eiffel porte-clef pour distribuer au village(un euro les cinq,une affaire,et les affaires pour les issans c'est primordial!!)


On laissera Archie et ce petit bout de la planète sans oublier (pour OY)de chiner du coté de Tati et le long de Barbes-Montrouge même si les vendeurs se sont cassés les dents sur ma femme car les affaires sont les affaires et on ne vend pas du MADE IN THAILANDE a une thaï en goguette à Paris..
Nous avons donc laissé le 18eme pour filer tout droit au nord dans le neuf-trois car cette année nous étions conviés à un mariage ,celui de mon neveu, il se mariait à une fille d'origine de Kabylie(ha quelles sont jolies les filles de Kabylie....laï laï laï laï laï....)
Une fille de Kabylie mais de Pierrefitte-sur-Seine alors ce fut la mairie ou le maire a rappelé les devoir des futurs mariés,rappelé le triptyque"liberté.égalité,fraternité"

Puis la cérémonie séance photo dans la plus pure tradition

Le soir;clinquant!!!



non ce n'est pas le roi et la reine de Thaïlande enfin le trône......
café,pâtisserie orientale,coucous et danse du ventre,OY sur son 31

Enfin un mariage au milieu de la cité avec des gens bien sympathique, loin des idées préconçues peut-être un petit apéro et du vin auraient fait que.......mais allez!!assez de palabre, de retour en Bretagne,dimanche l'apéro est de mise et le rôti du dimanche est arrosé d'un bon Margaux 2005 alors.....un jour sans,même pas peur
Paille Kheundheu,bismilla,yer mat,santé,sans préjugé, à l'image de l'équipe de France de foot,black....non,non,non je plaisante,celle de 1998,et celle là est bien loin de celle de ces temps-ci....
PS:allez c'est trop kitsch,je ne résiste pas,après un énième changement de robe, un dernier petit coup de trône de Cédric et Nora


Paperblog


5 commentaires.

Mister Prik,détective des rizières,extraits.

le mardi 22 juin 2010.

Le farang isan en France a du temps et depuis longtemps avait envi d'écrire!!
voici un tout petit extrait de,je l'espère, le début d'une grande saga!!!
"UN OS DANS LE RIZ"
CHAPITRE UN.extrait.
"Comme chaque matin,Prik était assis sur les marches de son arrière-cuisine,sa tasse de café dans la main gauche,sa cuillère dans la main droite tournant définitivement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre,comme d'habitude.D'ailleurs,il s'était toujours demandé »pourquoi touiller son café?alors qu'il le prenait sans sucre! ».Cela devait l'aider à sa méditation matinale.En effet Prik,il pensait!!!ça chauffait dur, dès le matin, dans sa petite caboche.Mais il avait besoin de ce moment précis où la nuit n'est pas tout à fait terminée et la matinée à peine commencée.Moment privilégié où quelques soient les saisons,il fait toujours frais,instant où les coqs sortent leur basse-cours et attaquent leur concours de chants au sein de chaque village,moment magique où les vieilles s'affairent à cuire leur riz gluant sur les braséros à charbon de bois,où les anciens raclent leur gorge des glaviots accumulés durant la nuit,il aimait ca Prik!Pour rien au monde et depuis tout petit c'était Son Instant à lui!!!"
L'histoire est déjà en boite mais la route est longue,le personnage est en place,les intervenants aussi!!!alors Bonne chance Mister Prik
Allez Paille Kheundheu,il y a du pain sur la planche ou du riz à cuire suivant l'endroit!!!

Bon je sais,la photo n'a rien a voir avec Mister PRIK,mais vous savez la nostalgie du village...
et puis la traditionnelle zizik









Paperblog


Aucun commentaire.

Noirmoutier,la Belle!!!

le lundi 21 juin 2010.








On aurait pu dire,Noimoutier,la sauvage,un petit coin de cette ile qui pour certain n'en est plus une depuis la construction du pont au début des années 70,un petit coin au sud de l'ile,une plage,de grandes dunes sauvages,oh! bien-sur à cette époque de l'année où il n y a pas la horde de touristes qui déferle sur l'ile,la plage, de la fosse à la pointe de la Loire est vraiment un "spot"pour apprécier la nature,la belle mer,l'étendue du paysage,enfin un endroit magnifique.On pense moins à l'Isan même Oy apprécie,à marée basse ,elle pêche la crevette grise,dans les dunes elle pointe la nature du regard comme les issanais ont la capacité d'être en harmonie avec elle...ça fait du bien!!!
notre séjour touche à sa fin,retour au pays dans quelques jours après un détour vers Paris.....
Noirmoutier pour le reste, reste un endroit agréable et je ne critiquerais pas les autres endroits de l'ile certes trop touristiques mais qui m'a permis,il n'y a pas longtemps,de profiter de cette manne pour qu'aujourd'hui je vive peinard en Thaïlande,et puis surtout de me faire de vrais amis!!!!
Isan je t'aime mais Noirmoutier je t'aime aussi!!!!!







Là aussi il y a de beau coucher de soleil non?
Allez PAILLE KHEUNDHEU et bien-sûr un peu de musique et là de L'ISAN!!!!!NA......









Paperblog


2 commentaires.

Expat' d'I-San et le Sanook-sanook!!

le lundi 14 juin 2010.








Au cours de notre pèlerinage annuel en France et plus particulièrement autour de l'axe Noirmoutier,Nantes,Nort,Muzillac,le3NM axe nord-sud,nous avons l'occasion de rencontrer de nombreux thaïs vivant en France.
Mes potes qui pour certains rêvaient d'expatriations au pays du sourire ont renoncés mais restent très attachés à la Thaïlande suite à des rencontres avec la gente féminine issanaise particulièrement!!
Chaque année en leur rendant visite,on voit ces Naï.,Nok ,Oy, Tik, Pao,Pim,Lin, Lin noï pour n'en citer que quelques unes,recréant à chaque occasion un peu d'Isan dans leur vie quotidienne.
Elles travaillent toutes,se sont arrachées pour leur carte de séjour française, même si la plupart sont mariées à des français,les lois des dernières années rendent plus compliqués difficile l'accès aux cartes de résidents des étrangers sur le sol français,malgré tout,elles s'adaptent,tentent le regroupement familiale pour faire venir leurs enfants issus de mariage de jeunesse,achetant à tire larigot des cartes prépayées”asiacom”pour passer des heures au téléphone avec leur mère,sœur,enfants restés au pays,s'abonnant à des sites internet pour pouvoir regarder les derniers sitcom thaï “des channel 3,5,7” ,téléchargeant des tonnes de Molam..Ensuite il y a les réseaux pour la bonne bouffe,Bienheureuses de recevoir des denrées de l'Isan amenés par Ma femme par exemple,mais aussi les bonnes adresses des magasins asiat' de la région,se renseignant des jours d'arrivée des produits frais”made in Thaïlande”,et puis à chaque occasion se regroupant pour cuisiner et manger des repas débordant de Somtam,Lap,Salapao,Tom shout,furieusement arrosés de piments de là bas et de Pla lla en tout genre et j'en passe....
Nostalgiques,elles le sont sûrement,elles s'adaptent à la France mais savent que ce ne sera jamais définitif ,qu'un jour elles retourneront dans leur pays chéri au moins pour quelques semaines dans un premier temps durant leurs vacances et puis un jour pour une retraite,le plus vite possible,accumulant des euros pour cette retraite dorée tant attendue....
En attendant lorsqu'elles se retrouvent,on se croirait au village,avec celles qui parlent beaucoup et très fort(certaines se reconnaitront)si fort qu'on a du mal à écouter les commentaires des matchs de la coupe du monde de foot(oh! Ce n'est pas grave mais tout de même!!).Assis sur une natte au milieu du salon,d'autres écoutent les “grandes gueules” en se poilant jusqu'à taper fort à terre tel le catcheur au bord de l'asphyxie,enfin tout un monde recréé pour un court instant,là, en France,telle une bulle d'insouciance,de se sentir dilettante,avant de replonger dans la réalité de la société française!!
Elles font preuve d'abnégation extraordinaire pour arriver à leur fin,retourner un jour au pays avec l'auréole de la réussite du pays des farangs.
Comme je les comprend et comme ça fait du bien de les voir heureuses dans ces moments,même si dans la vie quotidienne ce n'est pas la croix et la bannière,il leur manquera toujours quelque chose qu'ici en France elles ne trouveront jamais ou très très peu, le sanook sanook(prononcer sanouk)philosophie de la vie thaïlandaise,prendre tout du bon coté,s'éclater un maximum et vaille que vaille demain est un autre jour,on verra bien.....
Le Farang Isan a tendance à être comme ça depuis toutes ces années en I-san même si je suis et serais de toute façon toujours un “Farangset”,même si je recrée un peu de mon monde d'avant je ne crois pas avoir la nostalgie de la France comme les Isans l'ont de leur région,la différence est sûrement que je suis parti de mon propre chef alors qu'après moult réflexion, les filles sont partis accompagner leurs hommes en terre de France,ce qui est une grande différence,et même si au fond,elles savent qu'elles retourneront coûte que coûte vivre dans leur pays,l'éloignement de l'Isan,de leurs racines fait qu'elles ont besoin de tous ces moments qui leur rappellent le “Pays”
En attendant, ce périple en Bretagne,sous ce crachin qui ne me met pas du tout en transe,m'aura rapproché de l'Isan.Prochain périple à Noirmout' la sauvage(hors saison)

où on aura sûrement le temps , avec d'autres issanais de cœur d'alimenter la nostalgie du “pays” et de lancer des compte-à-rebours pour les départs à venir, là bas,du coté de Selaphum,
Allez Paille Kheundheu et n'oubliez pas”SANOUK SANOUK”




















ALORS SANOOK SANOOK?????????


Paperblog


2 commentaires.

PORTRAITS DE FAMILLE!!

le jeudi 10 juin 2010.








Toujours en pays nantais et toujours assaillis par la mousson bretonne(vous allez me dire"il a abusé du Muscadet le farang isan","eh FARANG,y'a pas de mousson en Europe")cette mousson qui se caractérise elle aussi par des pluies incessantes et surtout par sa ténacité dans le temps,ce qui mettra un terme à cette comparaison,car quelques nouvelles du village où la mousson sévit(la vrai !!) me font penser que ces moments aux abris des trombes d'eaux,pourraient me servir à clarifier quelque peu l'arbre généalogique de la famille de ma femme!!!
En effet les derniers évènements au village m'ont permis de présenter la famille,alors réunit au grand complet!!!En France les aficionados du blog m'ont alors dit"hé ta famille en I-san,on n'a pas bien compris"
Alors allons-y et commençons par le commencement:

Il y a d'abord MI YAILLE l'ainée,l'ancêtre à l'aube de ses 113 ans(en fait MI YAILLE est la sœur cadette de la grand-mère de ma femme car la vrai grand-mère décéda en couche de son troisième enfant(ou quatrième, plus personne ne sait),alors le grand-père se maria de nouveau avec la sœur de sa femme,alors célibataire,pratique très courante en Asie,surtout qu'à l'époque,la polygamie était de mise au royaume du Siam et puis toujours à l'époque on naissait au village,on vivait au village,et mourrait au village sans avoir été plus loin que le village voisin,donc on se mariait en famille ou au plus loin au village!!)

Du premier mariage du grand-père il y eu Yaille THONG décédée dernièrement,de cette famille recomposée de l'époque(comme quoi ce n'est pas nouveau) il ne reste qu'une sœur,donc une tante de ma femme qui habite en face de la maison au croisement de "si yek pak maa"et qui a aujourd'hui 88 ans,les deux fils de MI YAILLE étant mort depuis longtemps.(vous suivez toujours?)
La mère de ma femme Yaille Thong décédée il y a trois semaines mit au monde neuf enfants dont deux sont morts en bas ages.Aujourd'hui ils sont donc sept frères et sœurs;le papa(le mari) est mort il y 15 ans!!!

Dans l'ordre de naissance sur la photo,il y a, Ya Lampwang qui a aujourd'hui 56 ans,Yaille Chu(prononcez chou)53ans,Pougni Boun50 ans(l'ainé des garçons)Too(prononcez tou)48 ans,Toy 46 ans,Oy la cadette 40 ans et assis ,le petit dernier Chang 37 ans


Lampwang fut mariée à Manot,un gosse du village et décédé il y a quatre ans(Manot vécut en France 10 ans,travaillant dans le Sentier à Paris dans des ateliers clandestins de couture, pour des patrons franco-laotiens,de cette union naquit Chaï et Mac qui elle se maria dernièrement!!

Nous n'avons pas de photos de Chaï,hélas car le personnage est épique mais on pourra y consacrer un article plus tard!

Chu est devant!
Chu fut mariée à un thaï d'origine chinoise de That Phanon,deux enfants naquirent,Kéaw(qui a eu un petit garçon dernièrement,premier arrière petit-enfant de Yaille Thong qu'elle ne verra jamais d'ailleurs)

Et Pê(pas de photo comme Chaï,d'ailleurs ce sont les mêmes.C'est au moment de cette grossesse que son premier mari décéda d'une crise cardiaque,la belle famille prit alors en charge Kéaw qui grandit à Bangkok(aujourd'hui très bien mariée et faisant partie de la classe moyenne Bangkokaise)Pê restant au village,élevé par Yaille Thong et faisant aujourd'hui dans l'élevage de coq de combat,comme quoi!!enfin juste pour dire...Chu est à la colle depuis de nombreuses années avec Pougni Oui

,ou mister "si sip"(40)vu le nombre de litres de lao khrao à 40 degrés(alcool de riz)qu'il ingurgite!!!

Too avec moi.

Naï aux funérailles!!!
Too est mariée à Naï un gars du nord,de la province de Phrae,ont deux enfants Chang noï(petit chang)et Not
(avec Ys sur la photo)(pas de photo de Chang noï)
qui ont largement vingt ans aujourd'hui et volent de leur propres ailes.Too et Naï habitent à Chonburi et travaillent à leur compte pour une compagnie malaisienne,sorte de Amway ou Tupperwarre qui font dans l'or,les produits d'entretiens et l'alimentaire,enfin qui ratisse large,ça va très très bien pour eux!!
Pougni Boon lui,est le fermier,resté au village,habitant à la ferme familiale,marié à peine une année avec une fille de Tawatburi près de Roi-Et,de cette union naquit Ys qui grandit au village élevée en grande partie par ma femme,le mère préférant aller du coté de Pattaya,et épouser plus tard un australien...Ys s'est mariée l'année dernière et vit à Si racha près de Pattaya,elle revoit sa mère désormais veuve de son australien,veuve toujours non gratta au village
Là c'est Ys avec Nung

Toy (avec Mi Yaille)
fut mariée jusqu'à il y a encore trois ans avec Sontaya,Taximan

originaire de Nongkaï,de cette union un garçon Nung et une fille Dogmaï
(à droite avec Tan a gauche)
naquirent,ils restent avec leur père qui est désormais avec la Mia noï(pas de photo de la Mia noï)(la maitresse,littéralement "la petite femme" de l'époque qui a fait capoter(avec le consentement de Sontaya bien-sur hé hé) 20 ans de mariage avec Toy).Toy traine désormais du coté de Hua-Hin au bord de la mer!!!
Oy mariée au farang-Isan depuis plus de dix ans,eut une fille,Tan avec son premier mari thaï,Tan qui n'a d'ailleurs jamais connu son père,élevée par Manot et Lampwang dans sa toute petite enfance avant que Oy me rencontre,et que l'on s'installe en Isan,depuis Tan m'appelle Papa,puis il y a quatre ans Tangmoo,Jeffrey de son nom officiel ,est né,le Farang noï(le petit farang comme ils l'appellent au village)



La maman OY et le Papa le farang-isan

Et puis pour conclure Chang,mariée à une femme de Khon kheanA droite sur la photo
deux enfants,un garçon,une fille,la famille travaillent sur les marchés du coté de Rayong;toujours pas très loin de Bangkok-Pattaya!

la fille de Chang..

et la nous avons le fils de Chang,puis Pê,Chang,et surprise Chaï,tous rasés lors des funérailles de Yaille Thong
Voila donc le portrait de la famille proche de ma femme et si vous n'avez toujours pas compris,ce n'est pas grave car j'ai mis au moins dix ans à comprendre,à savoir d'ailleurs si j'ai bien compris...
Allez Paille Kheundheu,nous allons sortir les Kway et faire un tour vers le golf du Morbihan,là bas il fait toujours beau(hic)peut-être?









Paperblog


4 commentaires.

L'ISAN DÉBARQUE EN BRETAGNE!!

le lundi 07 juin 2010.

Voila déjà 10 jours que nous avons quitté Ban Pangkhan,laissé derrière nous l'I-san avec ses gros orages du début de mousson,délaissé la maison sans dessus-dessous mais lorsque nous sommes partis vers Bangkok,la famille au grand complet restait quelques jours de plus pour remettre en état la maison après les funérailles de Yaille Thong.Enfin nous verrons bien à notre retour de France si la mesure de remise en ordre des lieux est la même que la notre,enfin nous n'avions pas vraiment le choix!tout cela s'est donc fait dans la précipitation,et lors du dernier article nous faisions les sacs à 14h00 pour quitter le village à 18h00,d'ailleurs en parlant de sacs,l'issanaise,Oy, n'a rien à envier au farang pour les migrations de bouffes par liaison aérienne..En effet ma chère et tendre Oy a réussi à emmener près de 25kg de "bonne bouffe"d'I-san pour à peine 5 semaines à passer dans hexagone...(ce qui fait une moyenne de 700grammes/jour,pas mal non?),oui c'est vrai que ce n'est pas que pour elle(comme pour se justifier) car elle en distribuera une certaine quantité à ses compatriotes restées en France,enfin TOUT DE MÊME 25 kilos!!!!!!!
Donc nous sommes partis vers la cité des anges en "rot tou"le transport porte-à-porte des campagnes thaïlandaises vers la capitale et vis-versa,ces minibus viennent vous chercher à la porte de votre maison et vous déposent devant la porte de votre hôtel,chambre,appartement etc..à Bangkok.On part donc en tournant dans les villages alentours pour ramasser tout le monde et après quelques kilomètres de routes et chemins chaotiques,une fois le minibus bien rempli(14-16 passagers avec chacun un minimum de 20 kilos de riz),le "rot tou" met plein gaz,direction la capitale(et lorsque je dis plein gaz,ce n'est pas peu dire)arrivé dans la capitale on refait la tournée des popotes(hé! faut bien déposer tout le monde)et au petit matin nous arrivons enfin à destination!
Ce coup-ci nous avons mis 10 heures et sommes arrivés Oy,Tangmoo et moi dans une ville fantôme(il y avait encore le couvre-feu),nous avons investi notre chambre habituelle du Ban Keaw Mansion(celle,juste à droite en rentrant,d'ailleurs je me suis toujours posé la question pourquoi avions-nous toujours la même chambre depuis toutes ces années?).
Le plan et bons plans du Bangkok du farang-isan
Ce petit hôtel est niché dans un quartier très I-san de la capitale,entre Ding Daeng et Huay Kwang,ambiance I-san(on en reparlera plus tard,ce quartier mérite son article)comme si déjà l'I-san nous manquait!!!
Quelques derniers achats au MBK(énorme centre commercial près du National Stadium)qui lui,n'a pas brulé(cinq jours après les émeutes le quartier de Lumphini était nettoyé comme si rien ne s'était passé),un petit coup de marché derrière l'hôtel(le marché de Huay Kwang est un vrai marché de l'Isan au cœur de Bangkok)et nous avons donc pris la route de l'aéroport direction La cité DES DUCS DE BRETAGNE,NANTES.Oh!les embouteillages de la "city"ne nous ont pas permis de rater l'avion,nous avons volé via Abu Dhabi vers Paris avec la compagnie ETHIHAD(très bonne compagnie entre nous)
Oy et Tangmoo dans l'avion!!
A Roissy CDG le soleil était timide et la température de 10 degrés à 8h00 le matin nous a refroidi.Alors nous avons attendu le TGV gouté au premier dysfonctionnement de la SNCF qui avait vendue deux fois nos places(hé oui,A NOUS!!!,les esprits nous poursuivaient-ils?)mais ça s'est arrangé,un peu de décalage dans les pattes et nous sommes tout de même arrivés dans la ville de mon enfance, retrouvés mes parents ,famille et amis de France.


Le premier soir nous avons eu le droit à un magnifique coucher de soleil!
Le premier matin à un magnifique lever de soleil!
[/url
Le temps s'est alors dégradé,la mousson(bretonne(ça existe ça?) nous a rattrapé,je n'ai pas pu me connecter à internet puisque les connections de la famille au réseau ont beugué,l'ordinqteur du frangin a rendu l'âme ce qui m'a fait penser une fois de plus que les esprits de l'I-san nous poursuivaient,enfin à ce jour tout est rétabli, le temps va mieux,on a commencé à aller voir les potes de Noirmoutier(enfin surtout greg et Tik)pour débuter la distribution des vivres de l'I-san
[url http://farang-isan.bling.fr/images/17619-sany0149.jpg]

Une petite image de la plage,à Barbatre, sur l'ile de Noirmoutier
Un tour dans le bocage d'Ancenis au nord de Nantes visiter la grande famille recomposée de Bou et Lolo qui viendront en I-san au mois d'aout avec quatre de leur cinq enfants eh oui!!!(on ira faire aussi coucou à Fred dans le coin), près de Nantes on verra Jack et Claudine amis de toujours,nous irons en basse -Bretagne vers Muzillac voir Patoche et Nok(Nok pour pas confondre les personnes hein Le duc d'Amnat?)aussi Lin et sa famille à Pénestin entre autre pour continuer à distribuer la bonne bouffe d'I-san,on ira sur Paris visiter Archie mon pôte du Cellier,et peut-être voir Michèle grande blogueuse devant l'éternel,hélas nous ne verrons pas Pat de Paris eh!!il est en Thaïlande (bravo Pat encore au soleil!!!),nous retournerons à Noirmoutier pour terminer notre séjour à la mer avec toute la famille dans un grand repas face à l'océan(famille qui d'ailleurs comme celle d'Isan s'est agrandi avec la venue de Camil le 26 mars dernier, fils de Eve,ma fillote et son mari Lotfi...

Welcome CAMIL
Nous n'irons pas à la montagne voir Yann et sa grande famille,ils viendront à l'automne en I-san comme déjà 3-4 fois(en fait je ne sais plus le nombre de fois qu'ils sont venus)de plus nous viendrons les visiter cet hiver(hic ou tant mieux, il y aura de la neige)car nous serons obligés de revenir car pour ce que nous étions sensés faire ,là,au mois de juin,c'est-à-dire le renouvellement de la carte de séjour de ma femme,hé bien CE N'EST PAS POSSIBLE,c'est trop tôt,ce n'est pas prévu par le protocole administratif de demander le renouvellement d'une carte de résident étranger en France avant les trois mois de sa date d'expiration!!!!hé oui c'est comme ça!!!et il n'y a rien à faire!!!
Alors on reviendra se geler les.....en janvier,en attendant on profite de la famille et des amis des bonnes bouffes et tout le toutim avant de recharger les valises de produits français et repartir début juillet en I-san retrouver la mousson,la grand-mère...Tan et les autres....
Paille kheundheu et un peu de molan pour se quitter?ça fait du bien non?









Paperblog



4 commentaires.

Chasser les esprits(suite)

le jeudi 27 mai 2010.

Yaille Thong est donc arrivée au temple de la foret accompagnée de tous,on l'a sorti du cercueil en fer et la tout le monde l'a vu une dernière fois,une dernière pensée,on l'arrose d'eau de coco et de beurre clarifie


Ce ne sera d'ailleurs qu'a ce moment la que les proches pleureront,car la dignité est de mise lors de ces folles journées...
Le corps sera hissé dans le crématorium car le feu(de bois)se fait par le dessous du cercueil...
Une dernière photo avec la maman...

Une autre cérémonie se déroule avant le moment précis de la crémation,le même filin blanc dans les mains des moines..

quelques danses pour le dernier adieu..

la crémation peut débuter,une fois terminer,gros pétards et retour a la maison pour une dernière bouffe et le soir la cérémonie de désenvoutement,on entoure la maison du filin blanc pendant les mantras des moines pour que l'esprit de la maman ne revienne pas habiter la maison...
Le mardi matin, quatrième jour,les moines reviendront refaire un tour de filin autour de la maison pour être sur de la tranquillité de la mère dans son nouveau monde,qu'elle n'ait pas envie de revenir parmi les vivants,on distribue des sucreries qui ont été concoctées durant la nuit et si l'on croit que c'est termine,on se met le doigt dans l'œil,certes tout le monde s'en va on s'affaire à remettre tout en place mais les plus proches vont alors au temple du village près de chez moi pour la dernière cérémonie..
On enterre des cendres de la maman avec cigarettes et argent que chacun distribue,tout ça sous un grand arbre du temple .

Un peu de cendre dans une urne dans une cavite du mur du temple(on mettra une plaque plus tard)

Une dernière donation a la maman(matelas,coussins,ses habits qu'elle préférait,un feu pour cuisiner etc..)

Tout ça pour qu'elle soit heureuse dans son nouveau monde et qu'elle ne veuille pas revenir chez son ancien "chez-elle"!!!!
Ensuite les moines feront quelques tours avec le filin blanc autour de la voiture pour que l'esprit de la maman n'y revienne pas puisqu'elle y est décédée 4 jours plus tôt

Enfin c'est termine,comme quoi lorsque je disais que les funérailles c'est quelque chose en I-San,je ne m'attendais tout de même pas a si fort!!!!
Yaille Thong est partie,mais Keaw la fille de Chou a eu samedi le même jour un petit garçon

La roue de la vie tourne,tourne......
Nous on fait les sacs car on part Oy et Tangmoo a Bangkok(toujours sous couvre-feu d'ailleurs,auraient-ils peurs?)car le Farang-Isan va devenir le "Farangset"(c'est comme ça que l'on nomme les français d'où le mot Farang car nous avons été les premiers européens a nous rendre au royaume de Siam pendant le règne de Louis Quatorzième)hé oui nous venons faire notre petit tour d'un mois en France,un rituel bien différent...
Lorsque je disais que ca allait vite....
Paille kheundheu,je suis lessivé....
PS:au fait la Grand-Mère(voir l'article "Mamie fait....)bientôt 113 ans se porte bien, enfin comme un personne qui est née en 1897!!!!

"long life MIYAILLE"

Paperblog


6 commentaires.

YAILLE THONG EST PARTIE REJOINDRE BOUDDHA!(premiere partie)

le jeudi 27 mai 2010.

Il y a des semaines ou tout va très vite,trop vite peut-être..en effet jeudi dernier juste 10 jours après le mariage de Mac,et durant les évènements qui ont secoues la Thaïlande,la maman de Oy,ma femme,a été emmenée d'urgence a l'hôpital de Roi-Et,elle souffrait énormément,et même si cela était chronique depuis plus de 5 ans,la ,c'était du sérieux.
Elle est donc partie avec la sœur ainée de Oy et des le vendredi les docteurs ont prévenu que les jours étaient comptes et qu'il fallait envisage de la ramener a la maison qu'elle finisse ses derniers jours,tranquille,chez elle,entourée des siens!!
Samedi 22 au matin on est parti la chercher a l'hôpital,la famille a été prévenue alors que cela faisait a peine une semaine qu'ils étaient repartis des fêtes du mariage de Mac,et puis durant le trajet a 15 km de la maison ,elle s'est éteinte!!!
En arrivant,déjà une cinquantaine de personnes,amis et familles ainsi que voisins attendaient,on a fait péter les pétards pour prévenir le village du décès de YAILLE THONG

La c'est la dernière photo de la maman de Oy pendant le mariage de Mac,elle avait 83 ans!!
Après les pétards,tout s'est enchaine dans une frénésie très organisée,car le rite des funérailles en I-san est tres code...
Il a fallu faire la toilette de la maman et la préparer pour l'installer dans un linceul au milieu du salon

Pendant ce temps,chacun sachant ce qu'il avait a faire,il a fallut installer les barnums a l'extérieur pour les invites,monter la cuisine dans la petite maison de Toy a cote de notre maison,d'autres sont partis commander,boissons,cochons,bœuf,légumes,fruits et tout le toutim pour nourrir et abreuver 400 a 500 personnes pendant 4 jours et je peux vous dire que un mariage a cote,c'est de la rigolade.
Il a aussi fallut retourner au temple chercher assiettes,gamelles etc...commander les fleurs,faire venir le cercueil réfrigéré,

Activer tous les frères et sœurs pour qu'ils arrivent le plus vite possible

D'ailleurs on profitera de souffler un peu pour tous les présenter dans l'ordre chronologique
De gauche a droite:Lampwang,mère de Mac,la sœur ainée,Tata Chou,mère de Keaw,Chiss le frère ainée,Tata Tou mariée a Naille un gars du nord,Toy la rebelle qui a quitté son mari,Oy la cadette,ma femme et héritière de la maison de famille(droit matriarcal)et assis le petit dernier Chang(comme la bière)
Au fur et a mesure du temps tous sont arrives avec leurs enfants,les relations proches,a ce moment la le salon a ete submerge par les copines(les vieilles)qui ont veillés Thong...
Les repas ont commence a s'enchainer avec poissons de la ferme Poulet et canards de la même ferme du frangin,les moines sont aussi arrives et ont rituellement fait deux cérémonies par jours(une le matin une le soir)
A ce moment la le farang-i-san s'est éclipsé durant le samedi soir et tout le dimanche,eux ils ont dormi,préparé a manger,servit les gens...enfin un parcours du combattant..
Le lundi ce fut le jour de la crémation,un bon jour d'après les moines et alors que le nombre d'invites était a son apogée,vers 14 h00 on a sorti le cercueil pour l'emmener au temple de la foret,encore des pétards pour prévenir les gens mais aussi les esprits que Yaille Thong va passer ses derniers moments parmi les vivants!!!

ha oui même les joueurs de cartes et de casino arrêterons de jouer car pendant des obsèques la police tolère le jeu et ceci 24/24 pendant le nombre de jours nécessaires
La procession avance,tout le monde relie a la maman par un grand filin blanc pour se rendre au temple des morts..(pour se situer au village voir l'article"Bangkok la cite de la...)

FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE.....

Paperblog


3 commentaires.

Le premier ministre a parlé:"L'ordre est rétabli"

le vendredi 21 mai 2010.

Dans un discours télévisé Abbhisit,l'inflexible premier ministre thaïlandais

a donc déclaré sans ironie que la paix était revenue à Bangkok et dans les provinces!!!La nuit c'est évident car il y a un couvre-feu dans la capitale et au sein des provinces dont Roi-Et.A lire certains journalistes,la capitale sous couvre-feu,c'est tout bonnement hallucinant,et je veux bien les croire,Bangkok sans vie la nuit!!!!Incroyable...

Les derniers manifestants sont accompagnés par les militaires et la police dans des bus pour retourner dans leurs campagnes respectives.


Il y en a donc qui ont eu le droit de repartir,on ne sait pas par-contre le nombre d'arrestations mais cela doit être gigantesque,les morts,officiellement,89,des centaines de blessés dont d'ailleurs de très nombreux journalistes toujours très près de l'évènement pour nous donner le plus d'informations possibles et garant d'une certaine tenue des belligérants.Il y aura eu un photographe italien tué de deux balles dans l'abdomen...
Très près de l'action,trop près surement!!

La cité des anges avait un paysage d'apocalypse.Une trentaine de buildings,commerces,banques,la bourse de bangkok,une chaine de télévision,des administrations,et le symbole de la frénésie commerciale de Bangkok,le plus grand centre commercial d'Asie du sud-est,le WorldCenter,Pfffuit,en fumée,il s'est même désagrégé dans la matinée.




bien-sur il fallait que ca cesse ce vandalisme,les "rouges" ont perdu,les derniers chefs se sont rendus

C'était le dernier baroud d'honneur des "éléments incontrôlés ou même "terroristes"dixit le premier ministre,qu'importe,c'est terminé sur le terrain mais désormais le plus dur reste à faire:la réconciliation nationale mais avec ce qui vient de ce passer,bon courage Mr Abbhisit et pourtant il a ponctué son discours ainsi(c'est déjà pas mal)"Apprenons à vivre ensemble"!!!Qu'il vienne avec les gens d'I-SAN;peut-être comprendra-t il leurs revendications???
Les Thaïs ont honte d'avoir montré au monde qu'ils pouvaient s'entretuer,les "rouges" n'ont rien obtenu à part encore plus de haine et de mépris de la part des élites thaïlandaises et de leurs supporters qui rêvent de faire partie de cette même élite!!Toutes ces familles entassées dans les bus doivent attendre désormais leur revanche??N'est ce pas eux les petits,les paysans d'I-SAN qui nourrissent les élites,et sont rétribués à coup de lances-pierres?.N'est ce pas eux qui fournissaient cette main-d'œuvre docile qui leur a permit de s'enrichir?N'est ce pas logique de demander une juste part du gâteau?N'est il pas normal de se trouver une conscience politique,même tardive?N'est ce pas triste d'avoir vu les petits soldats faisant leur service militaire,quasiment tous d'I-SAN pour la plupart avoir été obligés de tirer sur leurs frères des rizières?Quel sera leurs pensées désormais?.
Tous ces constats,ces humiliations:n'est-ce pas une énorme bombe à retardement?
Allez,c'est le couvre-feu,faut pas que je traine à déblatérer trop de conneries,de toute manière,toute l'année,c'est couvre-feu au village ha ha!!!)
PAILLE KHEUNDHEU ET ÇA FAISAIT LONGTEMPS: UN PEU DE ZIK,ET QUE LA FÊTE (RE)COMMENCE!!!








Paperblog


3 commentaires.

L'I-SAN SE REBIFFE!

le jeudi 20 mai 2010.

Dans la série,"et pendant ce temps là à Ban pangkhan"eh bien il ne se passe rien,à part les cadors qui jappent au croisement de SI YEK PAK MAA devant la maison,ailleurs,en ce moment ce n'est pas vraiment le cas...
Je suppose que les médias,même en Europe doivent faire leur une des événements au pays du sourire,qui d'ailleurs rigole beaucoup moins depuis une semaine..
A Bangkok ce matin après le couvre-feu de cette nuit ça brule encore et de nombreux rouges ne sont pas encore maitrisés.La bourse a brulé et sera ferme deux jours,une chaine de télévision(channel3)s'est consumée,le wordcenter entre autre ainsi que de nombreux autres grands centres commerciaux de la capitale,s'ils n'ont pas brulé,sont fermés jusqu'à nouvel ordre..
Un temple est devenu près de l'ancienne zone rouge le dernier camp retranché de nombreux contestataires,il y aurait de nombreux morts..
D'ailleurs pour ceux qui auraient du temps libre les vols internationaux pour Bangkok sont quasiment vides,et le peu de touristes qu'ils restaient partent dans d'autres contrées..
Il est vrai que les mis en alerte des ambassades ne donnent pas vraiment envi de se rendre en Thaïlande via Bangkok
A ce propos voici une carte éditée par l'ambassade de Belgique des endroits de la capitale à éviter si vous aviez l'envie,par hasard de vous promener à KrungThep!!
la carte
L'I-San n'est pas épargné,presque toutes les provinces ont été mises en état d'urgence(pas Roi-Et).
En effet hier,de nombreux bâtiments administratifs ont été brule2 comme ici à Mukdhahan

Aujourd'hui jeudi(je dis que c'est jeudi)la police devrait maitriser tout ça,contre le vandalisme tout est permis,comme le disent certains,ils n'auront même pas eu à provoquer ,par des éléments infiltrés, des violences,les rouges s'en sont chargés tout seul,comme des grands...
La répression sans merci va pouvoir débuter.....
Suite au prochain numéro....
Paille Kheundheu!


Paperblog


Aucun commentaire.

Page précédente    Page suivante